Catégorie : LOA

LOA: location avec option d’achat est-elle un crédit auto comme un autre ?

loaLa LOA ou Location avec Option d’Achat est un crédit à la consommation assez opaque. En effet, c’est la seule formule de crédit auto pour laquelle les banques et organismes financiers ne sont pas obligés de communiquer sur le taux TAEG. Mais ce n’est pas la seule chose cachée au client. Avec une LOA, voici les prix qui ne sont pas précisés :

  • Le taux TAEG du financement durant la période de location
  • Le prix de l’entretien facultatif mais souvent « imposé »
  • Le prix des éventuelles garanties (assistances, pièces et main d’œuvre)
  • Le coût  de la remise en état au moment de l’éventuelle reprise

Car au delà du tarif du financement qui est opaque, comme tous les coûts sont mensualisés, on ne connait pas le tarif complet de chaque service. Alors certes, payer par exemple 200€/mois pour une voiture neuve en LOA peut être très séduisant mais au final fait-on réellement une bonne affaire ?

Pour rappel, quand les organismes financiers proposent du crédit renouvelable, ils mettent en avant généralement une petite mensualité à partir de 20€/mois et pas le taux taeg révisable autour de 20% !

► Accéder au comparatif des meilleurs taux

Principe commercial de la LOA

La location avec option d’achat est un service de financement automobile plutôt axé sur les véhicules neufs, même si on commence à trouver de la LOA auto occasion. Le principe est de proposer au client de reprendre sa voiture au bout d’un certain temps d’utilisation. Mais si le client le souhaite il peut garder la voiture contre une certaine somme. Avec la LOA, on est donc sensé ne payer que pour l’utilisation mais avec la possibilité de devenir propriétaire.

C’est la différence avec la LLD, la location longue durée. Avec ce type de financement, en fin de contrat, il ne sera pas possible de racheter le véhicule. Les loyers sont à fonds perdus de manière certaine alors qu’avec la LOA, on peut choisir d’acheter ou non son véhicule à la fin.

Tarifs de la LOA

Pour faire une location avec option d’achat, la loi sur le crédit prévoit des données incontournables. Mais pas la communication d’un taux de crédit auto. C’est une aberration mais c’est comme ça. Sans doute mieux vaut cacher ce qu’il ne faut pas voir ! Le autre données doivent être mentionnées sur le contrat. Les principales informations pour calculer l’intérêt (ou non) de la location sont :

  • Prix d’achat au comptant du véhicule loué
  • Durée de la LOA (généralement 2, 3 ou  4 ans)
  • Montant de l’option de reprise
  • Montant et nombre des loyers

Globalement nous avons fait les calculs dans notre enquête sur le la LOA, le crédit auto et la LLD et la conclusion est claire. Le moins cher est le crédit auto. La LOA peut rester un service intéressant pour celles et ceux qui sont prêts à payer pour ne pas avoir à gérer la revente de la voiture. Mais ce « service » a prix non négligeable. D’autant qu’il y a d’autres points sur lesquels il faut rester vigilent pour que la LOA ne devienne pas très chère.

Les dangers de la location avec option d’achat

Avec la LOA, il y a un certain nombre de points sur lesquels il faut prêter une attention particulière. Presque tous viennent du fait qu c’est une approche mensualisée, on a l’impression d’un crédit auto pas cher. Mais ça peut être tout l’inverse.

Prix d’achat au comptant : lors de l’achat d’un véhicule, la discussion sur le prix est la négociation la plus importante. Mais dans une location avec option d’achat, on a tendance à la minimiser. Or on peut perdre beaucoup d’argent en négligeant la négociation sur le prix de la voiture.

Taux de LOA : il n’y en a pas donc forcément, on ne va pas négocier. Alors qu’avec un prêt, on aurait naturellement comparé le taux du crédit auto…

Montant du premier loyer : c’est un des points majeurs sur lesquels il faut être vigilent. En particulier si on n’achète pas le véhicule à la fin. En effet, dans ce cas, tous les loyers auront été versés à perte. Or le premier loyer peut être souvent majoré. A l’inverse de la LOA sans apport, quand un premier loyer est majoré, cela permet à l’organisme financier et au concessionnaire d’afficher de petits loyers.

Montant de l’option d’achat : de la même manière, l’option d’achat est sensée représenter la valeur de reprise. Or, il est difficile de prévoir une valeur de marché à 2 à 4 ans d’une voiture neuve. En la surestimant un peu, on peut la aussi faire baisser la mensualité affichée tout en n’incitant pas le client à racheter son option d’achat de sa LOA.

Montant du loyer : que contient-il vraiment ? Est-il uniquement  dédié au financement de l’utilisation du véhicule ? En tout cas, quand les vendeurs auto communiquent sur une mensualité « tout compris », c’est généralement bien qu’on y rajoute de l’entretien et des assistances et assurances. Méfiance donc pour savoir exactement ce que l’on paie. Dans le contrat de LOA, la loi prévoit le loyer de la LOA et pas des autres services normalement…

Reprise du véhicule : Nous ne pouvons qu’inviter à la plus grange prudence sur les frais de remise en état suite à une LOA…Il n’y a en a pas forcément mais mieux vaudra avoir fait un tour poussé de la voiture avant. Quitte à passer un peu de rénovateur de carrosserie soi-même. Sinon, l’addition peut être salée.