Crédit avec co-emprunteur : avantages et obligations

crédit avec co-emprunteurLe crédit avec co-emprunteur désigne un prêt signé avec une autre personne, la plupart du temps son conjoint. Emprunter à deux permet de consolider une demande de crédit, en rassurant le prêteur. Le crédit avec co-emprunteur engage de fait les signataires à rembourser le montant du prêt : elles deviennent solidaires de la dette. Passons en revue tout ce qu’il faut savoir sur le crédit à deux.

► Faire une demande de crédit à deux

Crédit avec co-emprunteur : dans quels cas ?

Le crédit avec co-emprunteur permet d’ajouter une personne à sa demande de prêt, tout en lui accordant une responsabilité équivalente à la sienne. Il s’agit en l’occurrence de veiller au bon remboursement du crédit. Plusieurs formules de crédit permettent d’ajouter un co-emprunteur à sa demande :

  • Le prêt personnelcrédit avec co-emprunteur
  • Le crédit renouvelable
  • Un crédit auto ou travaux
  • Le rachat de crédits
  • Un prêt immobilier

Les organismes de crédit permettent tous d’obtenir un crédit avec co-emprunteur. Les banques ou autres acteurs du crédit offrent également la plupart du temps ce choix.

Qui peut devenir co-emprunteur ?

La plupart des grands organismes de crédit n’acceptent que les conjoints dans le rôle du co-emprunteur, comme en témoigne notre enquête. Tous les couples ont accès au crédit avec co-emprunteur, qu’ils soient mariés, pacsés ou en simple concubinage.

Organismes de crédit
Qui peut être co-emprunteur ?
Cofidis
Conjoint uniquement
Sofinco
Conjoint uniquement
Cetelem
Conjoint uniquement
Younited Credit
Conjoint uniquement
Carrefour Banque
Conjoint uniquement
Banque Casino
Conjoint uniquement
Franfinance
Toute personne (famille, amis, etc)

► Comparer les taux des organismes

Les avantages du crédit avec co-emprunteur

prêt avec co-emprunteurAjouter un co-emprunteur à sa demande de crédit a un effet rassurant pour le prêteur. La somme des revenus est en effet calculée au moment de la demande, facilitant dans de nombreux cas un avis positif. Emprunter à deux peut également permettre d’obtenir de un crédit pas cher, au meilleur taux.

Le crédit avec co-emprunteur permet également d’emprunteur une somme plus importante. Il est courant qu’un crédit refusé seul reçoive un avis positif avec un co-emprunteur.

Couples mariés ou pacsés : les spécificités

crédit avec co-emprunteurLa loi indique que les époux sont toujours solidaires des dettes courantes (loyer, nourriture, factures classiques, éducation des enfants), quel que soit le régime matrimonial. La contraction d’un crédit sans conjoint non nécessaire aux besoins de la vie courante du couple n’engage en revanche pas le conjoint.

Article 220 du Code Civil : « Chacun des époux a pouvoir pour passer seul les contrats qui ont pour objet l’entretien du ménage ou l’éducation des enfants. Toute dette ainsi contractée par l’un oblige l’autre solidairement. La solidarité n’a pas lieu, s’ils n’ont été conclus du consentement des deux époux, pour les achats à tempérament ni pour les emprunts, à moins que ces derniers ne portent sur des sommes modestes nécessaires aux besoins de la vie courante. »

La loi explique donc que la solidarité des dettes ne s’applique pas pour les achats effectués à crédit non motivés par un besoin essentiel du ménage. Lorsque le mariage a été prononcé sans contrat, comme dans 90% des cas, c’est le régime de la communauté réduite aux acquêts qui s’applique. Les dettes des biens communs sont alors partagées. Concernant les dettes propres aux biens de chacun des époux, elles restent à la charge de l’époux concerné. L’époux contractant seul un crédit imprudent sans l’accord de son partenaire est seul responsable de la dette. Un Pacs implique lui, comme le mariage, une solidarité des dettes associées aux besoins de la vie courante.

Le crédit avec co-emprunteur en union libre

crédit avec co-emprunteurLe crédit avec co-emprunteur en concubinage rend les conjoints solidaires de la dette. Cela implique que si l’emprunteur n’est plus en mesure de rembourser (perte d’emploi, maladie, mauvaise gestion du budget, etc), le prêteur pourra réclamer les sommes dues au co-signataire.

Les conjoints en union libre n’ont, de base, aucune responsabilité financière commune. Les revenus sont toujours personnels, au même titre que les biens ou dettes. Seule la présence d’un enfant responsabilise d’une certaine manière le couple financièrement. Les parents en simple concubinage sont tenus de contribuer financièrement à la bonne éducation de leur(s) enfant(s). Il faut donc bien réfléchir avant de souscrire un crédit avec co-emprunteur en union libre.

Crédit à la consommation avec co-emprunteur

Toutes les formules classiques de prêts (crédit auto, prêt travaux, prêt personnel, crédit renouvelable, etc) sont soumises aux lois du crédit à la consommation. Exception faite du prêt immobilier, le crédit en ligne représente la manière la plus simple d’obtenir un crédit conso avec co-emprunteur. Notre formulaire de crédit avec réponse immédiate intègre le co-emprunteur. Il suffit d’indiquer un conjoint (marié, pacsé, concubinage) sur le premier écran, avant d’avoir la possibilité de l’associer ou non à la demande de crédit. Il ne faut pas oublier d’indiquer s’il est co-emprunteur ou non, comme dans l’exemple ci-dessous.

crédit avec co-emprunteur

► Comparer les offres de prêt

 Crédit avec co-emprunteur FICP : mission impossible ?

Il est impossible d’obtenir un crédit à la consommation à deux si l’un des emprunteurs est inscrit au FICP (fichier national des incidents de remboursement). Les fichés banque de France seront automatiquement rejetés, obligeant l’autre emprunteur à effectuer seul sa demande de crédit. Un conjoint inscrit sur le FICP doit entreprendre les démarches de radiation du fichier afin d’avoir la possibilité d’emprunteur à nouveau. Racheter la dette en cours en optant pour un rachat de crédit est sans doute la solution la plus simple. Une fois le dossier de rachat accepté, l’organisme informera la Banque de France que la situation est régularisée, entraînant à court terme la radiation de la liste.

Le crédit immobilier avec co-emprunteur

Il est courant qu’un couple décide de co-emprunter pour acheter un bien immobilier. Emprunter à deux permet d’apporter un sérieux poids à sa demande de crédit, notamment lorsque les deux demandeurs ont un emploi. Comme dans le cas d’un crédit à la consommation, les deux signatures s’engagent alors à rembourser le crédit conjointement.

Comment annuler un crédit avec co-emprunteur ?

crédit avec co-emprunteur

Il arrive que certains projets de couple n’aboutissent pas, notamment lors d’une séparation. Deux solutions s’offrent alors aux emprunteurs pour en finir rapidement avec leur crédit en cours :

  • Rembourser le crédit par anticipation, en vendant par exemple le bien acquis avant de rembourser intégralement l’établissement prêteur.
  • Reporter le crédit sur un seul emprunteur. Il faut pour cela se rapprocher de l’organisme prêteur, lequel n’est pas tenu d’accepter la demande. Opter pour un regroupement de crédit peut dans ce cas permettre de calculer des mensualités plus adaptées à la situation financière de l’emprunteur unique.

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !