Prêt entre particulier : tout savoir sur le crédit consommation de particulier à particulier

prêt entre particulierLe prêt entre particulier est un prêt d’argent réalisé entre deux personnes physiques. Basé uniquement sur la confiance pour de petits montants, il doit obligatoirement faire l’objet d’une déclaration dès lors que son montant atteint 760€. Passons en revue les avantages et inconvénients du prêt de particulier à particulier (PAP).

► Accéder au comparatif des taux du crédit en ligne

Les avantages du prêt entre particulier

C’est généralement vers un crédit entre amis ou en famille que l’on se tourne pour payer une facture, ou répondre à un imprévu du quotidien. Basé en partie sur la confiance, le prêt entre particulier présente plusieurs avantages :

  • Il permet d’obtenir l’argent instantanément, sans délai.prêt entre particulier
  • Aucun document n’est à fournir, dès lors que le montant n’atteint pas 760€.
  • Le prêteur peut choisir d’accorder un crédit sans intérêt ou avec
  • La durée du remboursement est libre entre les deux personnes, au même titre que sa fréquence.

> Bon à savoir : un prêteur souhaitant intégrer un taux d’intérêt dans le crédit entre particulier doit veiller à ce qu’il ne dépasse pas le taux d’usure. Propre à tout crédit à la consommation, le taux d’usure est mis à jour chaque trimestre par la Banque de France. Il vise à protéger les consommateurs, en leur garantissant de ne jamais payer trop d’intérêts. Le crédit de particulier à particulier n’échappe pas à la loi.

Les alternatives au prêt entre particulier

La principale alternative au prêt entre particuliers consiste à obtenir un crédit en ligne. Il existe plusieurs méthodes de financement, toutes adaptées aux besoins de chacun. Certaines offres des organismes garantissent notamment un crédit rapide, dont les démarches sont accélérées par la signature électronique ou encore l’envoi dématérialisé des justificatifs.

► Comparer les offres de crédit

prêt entre particulierLe crédit entre particulier a lui été remis au goût du jour par les plateformes de financement participatif. Le fameux « crowdfunding » propose à n’importe quel particulier de contribuer au financement d’un projet ou d’une association. Cette formule est généralement envisagée par les jeunes entrepreneurs, souhaitant s’offrir une chance de lancer leur projet sans prendre le risque de faire un crédit.

Il est important de souligner que les sommes versées à des particuliers sur une plateforme de financement participatif sont assimilées à un service. Elles n’entrent pas dans le cadre d’un prêt entre particulier, et n’impliquent donc aucune déclaration obligatoire ni réduction d’impôt. Certains avantages fiscaux peuvent en revanche s’appliquer lorsque le don concerne une association. Il faut dans ce cas bien se renseigner sur le statut de ladite association. Le particulier recevant de l’argent via cette formule est toujours tenu de se renseigner sur la façon dont il va déclarer les rentrées d’argent.

Younited Credit, l’organisme qui réinvente le prêt entre particulier

L’organisme Younited Credit – anciennement Prêt d’Union – propose un fonctionnement proche de celui du prêt entre particulier. Pensé pour obtenir un crédit avec moins d’intermédiaires, le prêt entre particulier Younited met en relation le demandeur avec des investisseurs professionnels. Younited Credit est la première plateforme de prêt entre particulier ayant reçu l’agrément d’Etablissement de crédit. Présent sur notre comparateur de crédit aux côtés des principaux organismes de crédit, Younited propose en effet des taux très compétitifs.

► Comparer les taux du crédit à la consommation

Prêt entre particulier : des limites évidentes

prêt entre particulierLe principal inconvénient du prêt entre particulier réside dans l’impossibilité pour le prêteur de vérifier la solvabilité du demandeur. Or prêter de l’argent à un ami ou un membre de sa famille dans l’incapacité de rembourser peut créer des tensions. L’argent est une source de déchirement pour bon nombre de particuliers. Ne dit-on pas que « les bons comptes font les bons amis ».

Les principaux organismes de crédit sont eux tenus de vérifier la capacité de remboursement avant d’accorder un crédit conso. Les différentes formules de financement proposées par les spécialistes du crédit permettent d’obtenir un prêt adapté à ses besoins, amortissable sur plusieurs années. Un crédit refusé auprès d’un organisme mais accepté chez un autre est tout à fait courant. Les conditions d’acceptation varient énormément.

► Obtenir un crédit au meilleur taux

Notre comparateur de crédit permet d’obtenir jusqu’à trois réponses des meilleurs organismes à une seule demande de crédit. Si le besoin d’argent est conséquent et ne répond pas à une demande trop pressante, il est peut-être préférable de ne pas mettre dans l’embarras un proche. Il faut savoir que des innovations comme la signature électronique permettent aujourd’hui d’obtenir l’argent d’un crédit en une dizaine de jours*.

*Un organisme ou une banque ne peut légalement jamais verser les fonds d’un crédit à la consommation avant le huitième jour (la loi expliquée) suivant la date de validation du contrat.

Quand faut-il déclarer un prêt entre particulier ?

prêt entre particulierLégalement, tout prêt entre particulier de 760,00€ ou plus doit faire l’objet d’une déclaration. Un contrat doit alors être signé, comme dans le cas d’un crédit en ligne. Un exemple de reconnaissance de dettes ou de prêts entre particuliers peut s’obtenir sur le site des impôts (voir ici) ou être rédigée sur papier libre.
L’accord de prêt entre particulier d’un montant supérieur ou égal à 760,00€ a une valeur juridique. La reconnaissance de dettes est conforme dès lors qu’elle présente les éléments suivants :

  • Date et signature des deux personnes.
  • Nom, prénom et date de naissance des deux personnes.
  • Le montant de la somme prêtée, en chiffres et en lettres.
  • L’indication de la date à laquelle la dette doit être remboursée entièrement.
  • S’il est prévu par le contrat, le taux d’intérêt annuel (TEG).

Prêt entre particulier et déclaration d’impôts

Le prêt entre particulier soumis à déclaration obligatoire (plus de 760€) doit toujours être communiqué aux impôts. Le service public indique bien les différents cas dans lesquels il faut déclarer un prêt d’argent entre particulier, et met à disposition tous les formulaires pré-remplis. Le prêteur est notamment tenu de déclarer les éventuels intérêts perçus en même temps que sa déclaration annuelle de revenus. Si le fait de prêter une somme d’argent n’implique pas de frais, les intérêts sont imposables.

Tout savoir sur la déclaration de prêt entre particulier auprès des impôts : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1059.

Prêt entre particulier : attention aux arnaques

Les arnaques au crédit sont courantes sur le web. Relativement difficile à encadrer, le crédit entre particulier attire les escrocs. La plus courante des arnaques consiste à se faire passer pour un potentiel prêteur, avant de demander une avance sur prêt. Cette petite somme d’argent devra généralement être virée en utilisant Western Union, ou tout autre porte monnaie électronique. L’argent est ainsi difficile à tracer : il sera compliqué de le récupérer. L’arnaque au prêt sur internet est régulièrement présente :

  • Sur les forums de discussion
  • Dans sa boîte mail

Il ne faut jamais verser de l’argent à quiconque dans l’espoir d’obtenir un crédit. Les escrocs invoquent des frais de gestion pour rassurer leurs proies : ils ne verseront en réalité jamais la somme promise. Concernant le prêt entre particulier, rappelons que seules les personnes de confiance (famille, amis) sont légitimes pour demander un prêt.


Rédigé par Julien

6 réponse(s) à “Prêt entre particulier : tout savoir sur le crédit consommation de particulier à particulier”

par Seb_Finance - 15 février 2014 Répondre

je viens d’aller voir le site de Prêt union qui à mon avis est le seul en france qui permet de faire des prêts entre particuliers et au final je pense qu’ils ne doivent pas avoir beaucoup d’investisseurs car ils ont financés que 60 millionns d’euros de prêt pour 1188 millions demandés, soit même pas 5% !!

ça ne doit donc pas etre si intéressant pour les investisseurs et pourtant ils mettent un taux d’intérêt de 5.3%, quelqu’un a-til déjà réalisé 1 prêt ? pouvez-vous me renseigner ?

par Capitaine Crédit - 1 mars 2014 Répondre

Il se trouve que les conditions pour être investisseur chez Prêt d’union sont assez stricts, vous devez entrer dans une catégorie d’investisseur professionnel.

par Georges - 22 janvier 2014 Répondre

Bonjour
Je ne vois pas vraiment l’intérêt pour le particulier qui prête l’argent ?? C’est trop risquė !!

par Capitaine Crédit - 22 janvier 2014 Répondre

C’est une alternative à d’autres supports de placement qui peut rémunérer plus qu’un livret A ou Codevi et le risque est bien plus limité que des actions dont les mouvements ont été très fluctuants ces dernières années.
Autre avantage, l’investisseur finance l’économie réelle.

par Hervé D. - 15 janvier 2014 Répondre

si une société comme Prêt d’Union arrive à faire des taux plus bas que les banques, ça montre bien que les banques en profitent !!!! non ?

par Patrick - 11 janvier 2014 Répondre

très bien le principe de prêt entre particulier mais le principal c’est que quand j’ai besoin d’un crédit, déjà que j’aime pas trop ça, le crédit soit le moins cher possible !! et que se passe t il si je ne rembourse plus le crédit ?? l’autre particulier l’a dans le baba ????

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !