Crédit à la consommation : comment obtenir le taux le moins cher ?

crédit à la consommationPrêt personnel, crédit auto, prêt travaux, petit crédit renouvelable : les solutions de crédit à la consommation ne manquent pas. A qui s’adresser pour obtenir le meilleur taux  pour son projet ? Les organismes de crédit, filiales de grands groupes bancaires, occupent généralement la tête des classements, avec aussi de meilleurs taux d’acceptation.

► Accéder au comparatif des meilleurs taux

Sommaire

1- Où trouver le meilleur taux de crédit conso ?
2- Comparaison des taux de crédit à la consommation

3- Qu’est-ce qu’un crédit à la consommation ?
4- Tous les types de crédits à la consommation
5- Les questions les plus fréquentes

Où trouver le meilleur taux de crédit à la consommation ?

 Organismes de créditBanquesIntermédiaires
(concessionnaires,
magasins...)
Taux TAEG
basmoyenmoyen
Acceptation
Avantages- demande en ligne
- rapidité
- meilleurs taux
- offres parfois intéressantes
pour les bons clients
- possibilité de faire la
demande directement en magasin
Inconvénients- taux promos difficiles à obtenir- taux élevés
- acceptation faible
(hormis pour les bons clients)
- taux élevés (commission)
- taux promos difficiles à obtenir
► Simuler
Dernière mise à jour : octobre 2021

Les meilleurs taux de crédit à la consommation se trouvent la plupart du temps en ligne. Les banques concentrent leurs forces pour proposer des solutions de prêt immobilier. Elles ne proposent généralement du crédit à la consommation que pour compléter leur offre, et réservent ces offres à leurs meilleurs clients. En outre, un organisme de crédit qui ne possède pas d’agences physiques est capable de proposer des taux beaucoup plus attractifs, puisque ces charges sont moins importantes.

Néanmoins, les organismes de crédit en ligne appartiennent à des banques. Sofinco est détenu par le Crédit Agricole, Cofidis par le Crédit Mutuel, Franfinance par la Société Générale, etc. En faisant du crédit conso leur cœur de métier, les spécialistes proposent aujourd’hui un crédit facile à comprendre et traité bien plus rapidement. Tout se passe en ligne. De nombreux services ont vu le jour pour gagner en efficacité : signature électronique, envoi des documents par email. Résultat : moins d’intermédiaires et un meilleur taux.

Comparaison des taux de crédits à la consommation en 2021

Pour comprendre l’intérêt de comparer les taux de crédit à la consommation, le mieux est de prendre un exemple concret. Nous avons réalisé une simulation pour un crédit de 10 000 euros sur 48 mois (taux mis à jour en 2021 ) : une combinaison qui parle à tout le monde. Nous avons confronté dans ce comparatif les taux TAEG des deux meilleurs organismes de notre comparateur à ceux de trois grandes banques bien connues des Français.

Comparaison des taux du prêt personnel de 10 000€ sur 48 mois
Taux TAEG fixe
Mensualités
Coût total du crédit
cofidis
2,79%
220,26€
572,48€
sofinco
2,99%
221,12€
613,76€
banque postale
4,58%
228,00€
944,00€
4,86%
235,62€
989,88€
crédit auto Caisse d’Épargne
4,99%
229,75€
1028,00€
► Faire une simulation personnalisée
Dernière mise à jour des taux affichés : octobre 2021

Sur ce crédit personnel, les deux meilleurs organismes de crédit à la consommation de notre comparateur proposent de bons taux – plutôt excellents. Les banques malheureusement affichent des taux beaucoup moins compétitifs.

Remarque importante : les taux évoluent constamment pour tous les types de crédits à la consommation, en fonction des offres spéciales et autres promotions des organismes. Il est important de passer par un comparateur au moment où le projet devient réalité, sous peine de passer à côté du meilleur taux actuel. Le client ne doit pas prendre ce classement pour une réalité intemporelle. Sofinco peut devenir meilleur que Cetelem. Cofidis peut être devancé par Cetelem. Nous encourageons tous les internautes à cliquer sur le bouton « Faire une simulation personnalisée » afin d’obtenir un classement actualisé et adapté à leur projet.

Comprendre le taux TAEG d’un crédit à la consommation

prêt consommationLe taux TAEG, taux annuel effectif global, intègre tous les intérêts à payer mais aussi les frais de dossier s’il y en a, ainsi que tous frais annexes. Aujourd’hui, les communications sur le crédit à la consommation sont strictement encadrées par la loi. Les prêteurs ont l’obligation de le mentionner. Toute publicité qui intègre un exemple chiffré (mensualités) doit impérativement donner le taux TAEG. Ce taux permet au consommateur de comparer les offres de prêt à la consommation et de trouver le crédit le moins cher. C’est un gage de transparence. Il permet d’avoir une comparaison objective et non discutable.

Notre comparateur de crédit à la consommation s’appuie sur le taux TAEG pour établir son classement. Les comparateurs qui présentent des listes d’organismes de crédit conso et les classent en fonction de la durée et du montant du projet n’ont pas une grande valeur. Ils donnent l’illusion d’un classement mais ne comparent en rien les offres de manière objective.

Enfin, il faut absolument vérifier le taux que l’on trouve sur le contrat de crédit avant de l’accepter. Certains organismes moins scrupuleux modifient le taux proposé initialement, sans forcément prévenir. Le client ne doit jamais signer un crédit à la consommation sans avoir revérifié les modalités et conditions spécifiées sur le contrat.

De quoi est composé le taux ?

Le taux d’un crédit à la consommation sert à déterminer le montant des agios ou intérêts versés par le client. Pour un organisme de crédit, il permet de couvrir ses charges et de faire des bénéfices. L’autre moyen de dégager des bénéfices est de proposer une assurance complémentaire. L’assurance du crédit à la consommation est cependant toujours facultative.

Pour pouvoir pratiquer des taux de crédit consommation assez bas, une société de crédit doit avoir des charges les plus basses possible. Ces charges se décomposent très majoritairement en trois pôles :

crédit à la consommation

  • Le coût de l’argent : ils « l’achètent » sur les marchés financiers à la manière d’un grossiste
  • Les charges de structure : la charge des salaires des collaborateurs et des bureaux
  • Le coût du risque : les impayés des clients qui sont des pertes

Ne pouvant pas réellement jouer sur le coût d’achat de la matière première, leurs principaux leviers sont le risque et les coûts liés aux structures. Pour faire baisser le taux de crédit à la consommation, les organismes peuvent n’accepter que les meilleurs profils. Dans ce cas, ils limitent le risque et donc les pertes afférentes (d’où notre recommandation de déposer au moins 2 dossiers).

Ils peuvent aussi baisser leurs frais de structure. C’est notamment ce que font ceux, comme Sofinco, Cofidis, Cetelem, qui proposent du crédit rapide à distance. En proposant des solutions de souscription en ligne, non seulement la réponse est plus rapide, mais la procédure coûte aussi moins chère. L’avantage de ce système, c’est que l’économie peut être répercutée sur le taux TAEG proposé au client.

Qu’est-ce qu’un crédit à la consommation ?

crédit conso

Le crédit à la consommation désigne l’ensemble des prêts dont le montant est supérieur à 200 euros et/ou remboursés en plus de 90 jours, hors prêts immobiliers. Très réglementés, les différents crédits (prêt personnel, crédit auto, crédit renouvelable, etc.) ont tous des particularités. Certains sont par exemple plus faciles à obtenir ou ne demandent aucun justificatif de projet. D’autres imposent au contraire de fournir des pièces justificatives précises. C’est par exemple généralement le cas du prêt travaux et du crédit auto.

Le crédit à la consommation le plus utilisé est le prêt personnel.

Il existe différents acteurs capables de proposer des crédits à la consommation :

  • Les organismes de crédit spécialistes tels Sofinco, Cetelem ou encore Cofidis
  • Les banques traditionnelles ou en ligne
  • Certains assureurs de type Maaf, MMA, etc
  • Les concessionnaires auto et revendeurs professionnels

Crédit consommation : à qui faire confiance ?

Les organismes de crédit en mesure de proposer un crédit conso sont tous enregistrés auprès de l’ACPR. Les plus connus passent des publicités depuis des années, annonçant des taux toujours plus bas. Les comparateurs de crédits en ligne permettent de faire le tri entre les offres, à condition de se baser uniquement sur le taux TAEG.

Notre comparateur de crédit va lui un peu plus loin que le simple classement des meilleurs taux TAEG. Connecté aux plus grands organismes, il permet d’obtenir un avis de crédit accepté ou refusé immédiatement. Un moyen d’obtenir un crédit rapide, sans mauvaise surprise au moment de la réponse définitive. Enregistré auprès de l’ORIAS (registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance), notre questionnaire crédit trace le chemin le plus court pour trouver et obtenir le meilleur taux de crédit consommation.

Tous les types de crédits à la consommation

Il existe une multitude de crédits conso. Certains entrent dans la catégorie des prêts affectés. D’autres sont dits « non affectés ».

Quelle est la différence entre prêt affecté et non affecté ?

Les prêts affectés, par définition, sont affectés à un projet précis :  l’achat d’une voiture, d’une moto, la réalisation de travaux. Comme pour un crédit immobilier, le prêt est intimement lié à l’achat. La conséquence ? Le client doit généralement fournir un justificatif : bon de commande pour une voiture, factures et devis pour des travaux. Souvent, il ne perçoit pas l’argent. Les fonds sont directement versés au vendeur. Dans la catégorie des prêts affectés, on retrouve : le crédit auto, le crédit moto, le crédit travaux.

Le terme prêt non affecté désigne un crédit qui n’est pas lié à un projet particulier, en tout cas pas officiellement. Le client reçoit l’argent sans avoir à se justifier sur l’utilisation des fonds. Il peut s’en servir pour acheter un ordinateur, financer un mariage, un voyage, et même plusieurs projets s’il le souhaite. Le prêt non effectué par excellence est un prêt personnel.

Le prêt personnel

crédit consommation

Ce produit est le plus utilisé dans le crédit consommation, car il ne nécessite aucune justification du projet de la part de l’emprunteur. Le prêt perso a aussi l’avantage d’avoir un taux d’intérêt fixe sur toute la durée du prêt. Il peut porter plusieurs noms selon les organismes de crédit, tel prêt trésorerie, prêt projet, prêt personnel, besoin d’argent, etc. Ce prêt à la consommation est un incontournable : tous les organismes de crédit ont une offre de prêt personnel sans justificatif d’utilisation de l’argent prêter. Il peut cependant y avoir des différences de taux très significatives d’un organisme à l’autre.

Le crédit renouvelable

Le crédit renouvelable est le crédit à la consommation le plus décrié car le taux d’intérêt n’est pas fixe mais révisable. Ce crédit est associé à une réserve d’argent qui peut être utilisée à tout moment. A noter qu’une carte de crédit ou privative est régulièrement proposée par les enseignes pour accompagner la réserve d’argent. Un achat peut alors être effectué à crédit, au taux prévu dans le contrat, on reporté au comptant à une échéance courte (début de mois suivant, M+2 dans certains cas).

Le crédit renouvelable est un petit crédit, son montant n’excède que rarement 4000 euros. Il est intéressant lorsqu’il est remboursé sur des durées courtes, afin d’éviter de payer trop d’intérêts. Autrement, on lui préfère un prêt personnel.

Pour aller plus loin dans la connaissance du crédit à la consommation dans ses aspects juridiques, il est possible de se rendre sur le site officiel du gouvernement.

Le crédit auto

Le crédit auto est le crédit à la consommation le plus connu des Français. Il permet de financer l’achat d’une voiture, mais aussi d’autres véhicules motorisés (moto, camping-car, etc.). Notre comparateur de crédit auto recense deux types de prêts : le crédit auto neuve ou d’occasion.

Le crédit auto implique généralement la livraison d’un bon de commande au prêteur, afin qu’il s’assurer que le projet est bien concret. Ce document rassurant pour les organismes leur permet de proposer des taux intéressants, plus intéressant que pour un prêt personnel par exemple.

Pour le prêt auto d’occasion, il n’est pas forcément nécessaire de fournir un justificatif d’achat. Il est généralement un tout petit peu plus cher que le crédit auto neuve. Il peut être commercialisé avec des assurances spécifiques.

Zoom sur la LOA

La location avec option d’achat, très en vogue aujourd’hui, concurrence de plus en plus le crédit auto. La spécificité de la LOA, c’est que le vendeur (le concessionnaire la plupart du temps) n’est pas tenu d’afficher le taux TAEG. Pourtant, si le consommateur décide d’acheter le véhicule à la fin de la période de location, il s’agit bien d’un crédit à la consommation.

Il faut être particulièrement vigilant car les offres de LOA, non soumises à la réglementation sur le taux TAEG, cachent souvent des garanties et des frais d’entretien dont le client n’a pas toujours conscience. De plus, des frais kilométriques s’ajoutent et viennent pénaliser les gros rouleurs. Dans tous les cas, la LOA est souvent plus onéreuse que le crédit à la consommation.

Le prêt travaux

Le prêt travaux permet de financer tous types de travaux. La nature des travaux doit être liée à l’habitation (rénovation, tapisserie, piscine, etc.). Ce type de prêt à la consommation est avantageux car son taux s’avère fréquemment plus faible que celui d’un prêt personnel. Il permet également d’accéder à un montant plus élevé. Pour bien le choisir, là encore, il est préférable d’interroger un comparatif de prêt travaux.

Le rachat de crédits à la consommation

crédit consommationLe rachat de crédit permet regrouper ses différentes mensualités de crédit à la consommation en une seule, afin de réduire le montant à rembourser chaque mois. Cette démarche permet de retrouver un équilibre du budget mensuel en revenant à un taux d’endettement supportable. Il peut aussi permettre de demander une somme d’argent complémentaire pour faire face à de nouvelles dépenses alors que l’on a déjà un (ou plusieurs) crédit consommation à rembourser.

La durée du crédit va être allongée au maximum. Le but de l’opération est de remettre à flot un budget mensuel qui prend l’eau. Néanmoins, allonger la durée d’un crédit consommation n’est pas une opération neutre. Elle aura pour effet d’augmenter le coût final du crédit à la consommation. En effet, on va rembourser plus longtemps, avec un taux souvent plus élevé.

Le rachat de crédit ne permet pas de faire des économies. Il ne doit pas être confondu avec la renégociation, comme celle qui se pratique sur le marché de l’immobilier et qui permet d’obtenir un taux plus avantageux.

La loi du crédit à la consommation

prêt consommationToute offre de crédit à la consommation comporte un délai légal de rétractation de 14 jours. Un bordereau de rétractation est généralement toujours adossé au contrat de crédit. La lettre doit obligatoirement être envoyée par courrier recommandé avec accusé de réception. Le délai de 14 jours débute à la date de signature du contrat.

Il existe un nombre important de textes entourant le crédit à la consommation. Le code de la consommation rassemble tout ce qu’il faut savoir au sujet des lois applicables en matière de crédit à la consommation.

Toutes les sociétés dont le cœur de métier est la comparaison de crédits doivent notamment être officiellement enregistrées à l’ORIAS. C’est le registre national des intermédiaires en opération de banque. Notre numéro d’immatriculation ORIAS est le 14006971.

► Débuter une simulation de crédit

Les questions les plus fréquentes

Faut-il prendre l’assurance du crédit à la consommation ?

L’assurance du crédit à la consommation est facultative. Elle a vocation à protéger l’emprunteur (et ses proches) en cas de décès, d’invalidité totale ou temporaire, et parfois de perte d’emploi. Le client peut très bien faire le choix de ne pas souscrire d’assurance emprunteur. Avant de prendre une décision, il faut donc bien réfléchir et analyser le contrat d’assurance pour savoir s’il répond vraiment à ses besoins.

La plupart des organismes de crédit proposent une assurance facultative lorsque le client fait sa demande de crédit. Le problème de ces assurances, c’est qu’elles augmentent significativement le coût du crédit. Elles sont aussi très difficiles à comparer. Pour y parvenir, il faudrait être en mesure de confronter chaque garantie, les délais de carence, les exclusions, etc.

Attention, certains organismes peuvent imposer l’assurance emprunteur sur un crédit à la consommation. On peut être confronté à la situation sur des durées longues : 72 ou 84 mois par exemple. Si le client refuse l’assurance, il n’obtient pas son crédit. Dans ce cas, l’emprunteur qui ne souhaite pas s’assurer doit impérativement s’adresser à un autre organisme. Heureusement, tous ne l’imposent pas et il est facile d’obtenir un crédit à la consommation sans assurance.

Comment obtenir un crédit conso sans justificatif ?

Le crédit renouvelable et le prêt personnel sont les deux types de crédits à la consommation ne nécessitant pas de se justifier. Mais alors, comment faire son choix ?

crédit consoLa loi sur le crédit renouvelable a permis de faire converger les taux d’usure du crédit renouvelable et des prêts amortissables. Ils ont donc maintenant la même limite de taux maximum de crédit à la consommation. Néanmoins, dans les taux proposés par les organismes de crédit, on voit que le marché se divise en deux. Pour un petit crédit dont le montant est inférieur à 4000€, les organismes proposent généralement des offres plus avantageuses en crédit renouvelable. Au-delà de ce montant, c’est les prêts amortissables qui sont les crédits les moins chers.

C’est la raison pour laquelle toute demande de crédit de 4 000 euros ou moins effectuée depuis notre comparateur reçoit en priorité les meilleures solutions de crédit renouvelable.

Qui peut bénéficier d’un crédit à la consommation ?

Pour obtenir un crédit à la consommation, il faut être majeur (18 ans révolus), résider en France métropolitaine, percevoir des revenus stables et ne pas être surendetté ou inscrit au fichier national des incidents de paiement de la Banque de France. 

Ensuite, chaque organisme étudie les risques et établit ses propres critères sur la base de constats. Bien sûr, ils ne communiquent pas sur ces critères internes. Certains, par exemple, prêteront plus facilement aux personnes ayant un co-emprunteur, etc. Pour le client, cette situation peut être une source de frustration, mais il ne faut pas se décourager. Les critères étant variables d’un prêteur à l’autre, il faut multiplier les demandes. Un refus ne signifie pas que le crédit à la consommation est impossible à obtenir.

Quel est le taux en moyenne ?

Il est très difficile de donner un taux moyen pour un crédit à la consommation. Celui-ci dépend principalement de la durée de remboursement, du montant emprunté et du type de crédit. Plus le consommateur emprunte sur une longue durée, plus le taux TAEG et le coût du crédit augmentent.

Pour un crédit de 10 000€, le taux TAEG fixe peut aller de 0,5% à 5%. Les taux à 0,5% et 1% correspondent souvent à des promotions et des durées courtes (12 mois) et sont souvent synonymes de mensualités élevées. A l’inverse, les taux autour de 4 et 5% sont souvent liés à des durées plus longues : 60, 72 ou 84 mois. Les mensualités sont dans ce cas plus raisonnables.

C’est au client de trouver la meilleure combinaison possible en tenant compte de sa capacité de remboursement. Pour y parvenir, il est possible d’effectuer des simulations de mensualités sur notre comparateur.

► Faire une simulation

Quels sont les principaux organismes spécialisés dans le crédit à la consommation ?

Les organismes de crédit qui se sont spécialisés dans le crédit conso sont :

  • Cofidis
  • Cetelem
  • Sofinco
  • Franfinance
  • Oney
  • FLOA Bank
  • Younited Crédit
  • Cofinoga
  • Crédit Moderne
A cette liste non exhaustive, on peut également ajouter les banques, les assureurs, même si le prêt à la consommation est loin d’être leur spécialité.