Critères d’acceptation crédit : comprendre le crédit refusé

critères d'acceptation créditToute personne ayant déjà eu l’occasion de faire une demande de crédit s’est sans doute déjà posé la question: est-ce que le financement va être accordé ? Quels sont les critères d’acceptation crédit ? Pourquoi suis-je confronté à un crédit refusé ? Si l’avis est défavorable, quel est le motif du refus ?

Pourquoi existe-il des critères d’acceptation pour un crédit

La raison est simple, un crédit engage l’emprunteur qui doit s’acquitter du remboursement convenu mais engage aussi le prêteur qui prend un risque potentiel si l’emprunteur n’est pas en mesure de rembourser le prêt. C’est pourquoi ce dernier ne souhaitera prêter de l’argent qu’aux clients qui ont de fortes chances de pouvoir rembourser leurs dettes.

Il met alors en place des critères d’acceptation crédit, également appelées conditions d’acceptation du crédit. A noter que la mise en place de ces critères d’acceptation crédit est aussi à l’avantage de l’emprunteur, car ils ont pour but de protéger les consommateurs qui pourraient se mettre en risque à trop s’endetter.

La souscription d’un crédit n’est en effet pas à prendre à la légère. Le prêt devra certes être remboursé, mais surtout ne pas nuire aux fins du mois, ni pousser au surendettement. D’ailleurs pour toute communication sur le crédit, la phrase préventive suivante doit apparaître : « Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager ».

Critères d’acceptation crédit : des règles disparates

Comme nous allons le voir par la suite, les critères d’acceptation d’un crédit sont propres à chaque organisme prêteur, à chaque produit et sont également évolutifs dans le temps.

Des critères d’acceptation crédit différentes selon l’organisme prêteur

critères d'acceptation d'un créditChaque organisme prêteur, que ce soit une banque, un assureur ou un spécialiste du crédit a ses propres critères d’acceptation crédit. Ils sont basés sur leur propre expérience en terme de risque de chaque profil de client. Ils dépendent également du niveau de risque et donc le niveau de rentabilité souhaité pour chaque entreprise.

Certains organismes de crédit sont susceptibles d’accepter plus de clients car en contrepartie ils proposent des taux plus élevés. C’est ce qui leur permet de maintenir leur rentabilité. En effet, le risque de ne pas récupérer une partie de l’argent prêté est la composante principale de la rentabilité de la vente. Un client qui ne rembourse pas son crédit et sur lequel le prêteur n’a pas réussit à recouvrir ses dettes est une perte sèche. C’est donc une question cruciale pour l’organisme de crédit. De plus certaines offres se spécialisent sur des clientèles spécifiques comme la Société Générale qui distribue un prêt destiné aux jeunes actifs.

Comment fonctionne notre questionnaire crédit ?

Fort de ce constat, notre comparatif apporte au demandeur de crédit, un degré d’acceptabilité chez chaque organisme de crédit. Afin d’obtenir cette aide, il est nécessaire pour l’internaute de saisir un formulaire sur notre comparateur de crédits.

Cette étape est indispensable car la notion d’acceptabilité d’être dépend exclusivement du profil de l’emprunteur. Capitaine Crédit n’en oublie néanmoins pas sa vocation première d’accompagner le client dans la recherche du meilleur crédit. Nous veillons également à éviter toute situation de crédit accepté puis refusé à l’étude définitive du dossier.

C’est pourquoi à l’issue du formulaire, nous classons les offres de crédit du taux le plus faible au plus élevé. Nous ajoutons seulement à droite des taux cette notion d’acceptabilité, car un bon crédit est avant tout un crédit accepté. Un taux d’acceptabilité supérieur à 50% indique que le crédit est accepté. A noter que nous ne connaissons pas les critères d’acceptation crédit de chaque organisme avec exactitude car ces derniers restent confidentiels et stratégiques.

► Comparez les crédits à la consommation

Des critères d’acceptation crédit différents selon le produit demandé

Même si les principales règles sont communes à tous les produits, elles peuvent cependant différer en fonction du type de crédit. En général, trois catégories de prêts sont à différencier :

  • les crédits à la consommation
  • les regroupements de crédit
  • le prêt immobilier

Par exemple, un regroupement de crédits acceptera des clients qui ont un taux d’endettement élevé car justement un des objectifs du produit est de baisser les mensualités afin de réduire le taux d’endettement. Au contraire, un taux d’endettement élevé sera quasi rédhibitoire pour les autres types de prêts.

Critères d’acceptation crédit : les grands principes

Les critères d’acceptation d’un crédit peuvent être décomposés en trois étapes. Ces dernières doivent être franchies successivement afin de voir son crédit accordé :

  • étape 1 : les règles de refus
  • étape 2 : application du score risque
  • étape 3 : intervention humaine pour la finalisation du dossier (vérification des justificatifs de crédit)

Les règles de refus

critères d'acceptation crédit régles de refusAvant de parler de critères d’acceptation d’un crédit, il faut plutôt appréhender les règles de crédit refusé. Il est rare d’aboutir à un crédit refusé sans raison logique. Les règles énoncées ci-dessous n’ont pas pour ambition d’être exhaustives car comme nous l’avons vu elles sont propres à chaque prêteur. Néanmoins celles décrites ci-dessous font partie d’un tronc commun de motif de refus.

  • fichage de l’emprunteur ou du co-emprunteur auprès de la Banque de France
  • mineur
  • pas d’emploi stable : chômage, inactif, intérimaire ou CDD courte durée, etc.
  • revenus trop faibles (généralement inférieurs au SMIC)
  • taux d’endettement trop élevé (hors regroupement de crédits)

Si le client remplit un des critères, il est vraisemblable que le crédit lui soit refusé. Ce n’est néanmoins pas rédhibitoire, excepté pour les deux premiers items.

Conseil : dans le cas d’un crédit refusé en CDI par tous les organismes, augmenter la durée de l’emprunt peut faire pencher la balance du bon côté.

L’intervention du score risque

critères d'acceptation crédit score risqueLe score risque est l’étape la plus complexe au sein des critères d’acceptation crédit. En effet, autant les règles de refus vues précédemment s’avèrent en général simples et facilement compréhensibles, autant le score risque est totalement à l’opposé. Le score correspond à une note donnée à chaque demande de crédit. Cette note est basée sur le profil du client et découle de la probabilité qu’à ce profil de client de rembourser correctement son prêt.

Cette probabilité est basée sur la part des remboursements effectués correctement par des profils similaires dans le passé. Chaque score est unique et il est fréquemment remis à jour par les spécialistes du crédit afin de coller au plus près à la réalité et ainsi minimiser les risques du prêteur.

Ces deux premières étapes sont réalisées automatiquement et directement à l’issue du formulaire saisi. C’est pour cela qu’un accord de principe peut être donné au demandeur directement par email ou par téléphone. Cependant, il reste une dernière étape à franchir.

L’analyse humaine

L’ultime critère d’acceptation crédit nécessite l’intervention d’un conseiller spécialisé. Ce dernier vérifiera la véracité des informations saisies dans le formulaire avec notamment l’étude des pièces justificatives demandées suite à l’accord de principe. Il étudie aussi si le dossier lui parait acceptable par rapport au risque. Si tout est cohérent un accord de financement définitif sera donné au client. Il recevra les fonds sur son compte après le délai légal de rétractation.


Rédigé par Johann

6 réponse(s) à “Critères d’acceptation crédit : comprendre le crédit refusé”

par Sarah - 1 mai 2021 Répondre

Bonjour j’ai fais une demande d’augmentation de capital sofinco m’a demandé d’envoyer mon dernier avis d’imposition et ma dernière fiche de paie seulement il y’a un décalage se salaire entre min dernier salaire et mon avis d’imposition sur quoi vont t’il se baser pour accepter ma demande ?

par Capitaine Crédit - 3 mai 2021 Répondre

Bonjour,

Généralement, les organismes de crédit se basent sur l’ensemble de vos revenus annuels. Cependant, ils n’ont pas forcément tous le même fonctionnement et nous ne connaissons malheureusement pas les procédés de chaque organismes.

Cordialement, l’équipe Capitaine Crédit.

par oli64987 - 25 mars 2020 Répondre

Bonjour,
est ce que les organismes de crédits ont le droit de constituer un fichier client leur permettant d’évaluer le « score risque »? Car j’ai l’impression que mes refus sont basés sur mon passé qui date de 2015/2016.
Merci d’avance pour votre réponse.
Cordialement.

par Capitaine Crédit - 26 mars 2020 Répondre

Bonjour,

Si vous n’avez pas de fichage bancaire, il n’y a pas de raisons que les organismes de crédit aient des informations quant à votre passé. Cependant, chaque organisme de crédit a ses propres critères d’acceptation. Il se peut que votre prêt soit refusé chez un organisme mais accepté chez un autre. N’hésitez pas à comparer les taux sur notre comparateur en ligne afin de faire une demande auprès de nos organismes partenaires en cliquant ici.

Cordialement, l’équipe Capitaine Crédit.

par shaiek - 13 décembre 2019 Répondre

Bonjour,sofinco a refusé mon crédit,je ne suis pas fiché,pourquoi

par Capitaine Crédit - 13 décembre 2019 Répondre

Bonjour,

Nous ne pouvons pas répondre à votre question car les organismes de crédit ne communiquent pas sur les raisons de refus. Nous ne connaissons donc pas leurs critères d’acceptation.

Cordialement, l’équipe Capitaine Crédit.

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !