Chiffres du crédit consommation : en janvier, les Français persistent et signent

L’encours de crédits à la consommation aux particuliers s’est établi à 179 millions d’euros en janvier 2019, selon les récents chiffres avancés par la Banque de France. Un taux de croissance de 6% confirmant la bonne santé du crédit à la consommation, alors que le contexte économique n’est pas forcément favorable. Focus sur tous les chiffres de ce début d’année.

Janvier 2019, un mois dynamique pour le crédit conso

179 millions d’euros d’encours de crédits à la consommation aux particuliers ont été relevés en janvier 2019. Alors que décembre 2018 avait enregistré un taux de croissance de 6,3%, janvier 2019, malgré un léger ralentissement, confirme une bonne dynamique du crédit conso (+6%).

Les Français ont adoubé le crédit à la consommation

L’encours de crédits à la consommation aux particuliers est en hausse constante depuis 2014, comme on le voit sur la courbe ci-dessous.

évolution des encours de crédits à la consommation aux particuliers, de 2014 à janvier 2019 (source Banque de France)

Les raisons du succès

Le crédit à la consommation englobe tous les prêts non concernés par l’immobilier. Son rayon encercle aussi bien le crédit auto que le prêt personnel, le crédit renouvelable et même le rachat de crédits. La multiplication des solutions de prêt à la consommation toujours plus adaptées facilite le développement du marché. Voici les principales évolutions ayant contribué au développement du crédit conso :

  • Des lois toujours plus claires visant à protéger le consommateur.
  • Des taux TAEG au plus bas.
  • Une multiplication des solutions de crédit adaptées à tous les besoins/budgets.
  • Meilleure évaluation de la capacité de remboursement.
  • Technologies plus efficaces favorisant un crédit facile et rapide.

Que faut-il attendre en 2019 ?

La tendance indique depuis plusieurs mois une certaine stabilisation des encours de crédits à la consommation. L’année 2019 devrait, si l’on en croit les derniers chiffres, confirmer la stabilisation. 47,8% des ménages détenaient au moins un crédit (conso ou habitat) au cours de l’année 2018. La barre des 50% pourrait bien être franchie au cours de l’année 2019, étant donné que les prêts à l’habitat n’en finissent plus de décoller.

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !