Prêt travaux longue durée (10 à 20 ans) : quelles solutions ?

prêt travaux longue duréeLes organismes de crédit à la consommation et banques permettent d’obtenir un prêt travaux amortissable sur une durée maximale de 180 mois, conformément à la loi. Généralement limité à 10 ans, le prêt travaux longue durée ne peut dans tous les cas pas excéder 75 000 euros. Au-delà, l’emprunt relève d’un projet immobilier.

► Accéder au comparatif des taux de crédit

Les meilleures solutions de prêt travaux longue durée

Il existe deux manières d’aborder un prêt travaux longue durée :

  • Intégrer le montant de son prêt travaux à un projet de crédit immobilier
  • Choisir le prêt travaux sous la forme d’un crédit à la consommation, sous réserve de ne pas dépasser 75 000€ et 120 mois (10 ans) ou jusqu’à 180 mois (15 ans) dans de rares cas

Pour un prêt travaux sur 10 ans ou moins

prêt travaux longue durée

La plupart des organismes en ligne (Sofinco, Franfinance, …) et banques permettent d’obtenir un prêt travaux sur 10 ans ou moins. Certains acteurs peuvent même accorder des prêts pouvant atteindre 180 mois (15 ans) sur demande.

Dans le cadre d’un crédit travaux dissocié d’un projet immobilier, cette option « conso » n’a aucune alternative.

Dans ce cas, certains organismes sont réputés pour proposer un prêt travaux pas cher. Frapper à la bonne porte – et obtenir le taux TAEG le plus bas – permet généralement d’économiser jusqu’à plusieurs milliers d’euros d’intérêts. C’est d’autant plus vrai sur un prêt travaux longue durée, dont le montant est rarement insignifiant.

Détail
Point fort
Taux TAEG fixe moyen
organisme cetelemMontants : jusqu'à 75 000€
Durées : jusqu'à 120 mois
Généralement le - cher1,00% à 5,75%
TAEG fixe
En savoir +
organisme franfinanceMontants : jusqu'à 75 000€
Durées : jusqu'à 120 mois
Souscription possible 100% en ligne0,90% à 5,30%
TAEG fixe
En savoir +
organisme cofidisMontants : jusqu'à 35 000€
Durées : jusqu'à 84 mois
Justificatif de travaux non réclamé1,00% à 5,72%
TAEG fixe
En savoir +

Pour aller plus loin, voir notre dossier consacré à la recherche du meilleur prêt travaux.

Le crédit travaux longue durée « conso » peut prendre deux formes :

  • Prêt travaux longue durée justifié : l’emprunteur réclamer une facture ou un devis émis par un professionnel
  • Prêt personnel pour travaux : sans justificatif de réalisation des aménagements

Le crédit travaux justifié permet d’accéder aux meilleurs taux TAEG.

Notre comparateur de prêt travaux permet justement de réaliser une simulation sur ce type de projet.

► Comparer les taux de prêt travaux en ligne

Astuce prêt travaux longue durée : il existe de nombreuses aides destinées à réduire la facture, notamment lorsque les travaux concernent la rénovation ou transition énergétique. La liste des aides et prêt pour l’amélioration de l’habitat peut réserver de très bonnes surprises.

Pour un crédit travaux sur 15 ans ou plus

crédit travaux longue duréeMalheureusement, il est impossible d’obtenir un prêt travaux longue durée sur plus de 15 ans sous la forme d’un crédit conso amortissable.

Les emprunts excédant 15 ans sont réservés aux projets intégrés dans un prêt immobilier. Encore faut-il avoir un projet de prêt immobilier !

La seule solution pour rester dans le cadre du crédit travaux longue durée relevant du crédit conso consiste à « découper » son projet en plusieurs emprunts sur des durées de 10 ou 15 ans grand maximum. Attention toutefois à ne pas se retrouver avec plusieurs crédits et une mensualité totale difficile à honorer.

Le prêt travaux longue durée avec un crédit immobilier

La solution la moins coûteuse de crédit travaux longue durée consiste à intégrer son coût total dans un crédit immobilier.

Dans le cadre d’un achat de logement justifiant d’importants travaux, inutile de souscrire un crédit travaux en parallèle. Il est bien plus intéressant de calculer le « surplus » et de l’intégrer dans le montant du crédit immobilier. Le remboursement du prêt travaux sera ainsi calculé sur la durée du crédit immobilier.

Le taux de prêt travaux obtenu sera également celui du crédit immobilier, bien plus bas qu’un crédit travaux classique.

Il est en revanche possible que la banque réclame des justificatifs de travaux ou devis au préalable, afin de vérifier que le montant réclamé à ce titre est bien maîtrisé et justifié.


Rédigé par simon

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !