Les habitudes des Français en matière de crédit à la consommation

Une étude réalisée en juin 2018 par Yougov pour Cofidis nous dévoile les habitudes des Français en matière de crédit à la consommation. On constate que le crédit à la consommation (dont la loa) est un moyen de financement important pour les automobiles et les motos, comme pour l’électroménager. Ils dressent le portrait type de l’emprunteur français et expliquent dans quels cas il fait appel au crédit à la consommation.

Panorama du crédit à la consommation en France

Plus de la moitié (62%) des Français ont déjà eu recours au crédit à la consommation. Un chiffre qui place l’hexagone devant tous ses voisins européens, parmi lesquels l’Allemagne (58%) ou l’Italie (53%). Pilote de l’étude et organisme de crédit majeur du paysage français, Cofidis nous propose également d’autres données représentatives.

On apprend par exemple que 33% des Français sont en cours de remboursement d’un crédit à la consommation en 2018. Un chiffre qui grimpe (38%) lorsque l’on cible les hommes, les personnes âgées entre 45 et 54 ans (38%) ou encore les CSP+ (36%). Enfin, les zones rurales représentent la part la plus importante des clients. Elle flirte avec la moyenne d’un habitant sur deux (44%).

Le crédit à la consommation finance tout type d’achat

Les Français n’hésitent plus à solliciter un crédit à la consommation. Quelques exemples concrets :

  • 47% des Français financent l’achat de leur véhicule grâce au crédit à la consommation, sous la forme d’un crédit auto et moto et surtout sous forme de LOA ces dernières années.
  • 26% des Français choisissent ce type d’emprunt pour réaliser leurs travaux.
  • 20% des Français s’offrent de l’électroménager en passant par le crédit à la consommation.
  • 20% des Français optent pour ce crédit afin de gérer les imprévus de la vie (facture exceptionnelle, réparations, accident, etc…).

Les autres dépenses liées au crédit à la consommation concernent les financement des études (27% des Français), les événements de la vie (18%) ou même un crédit vacances (9%). Les jeunes sont notamment beaucoup plus enclins à s’évader en profitant d’un crédit. Quel que soit son projet, le bon réflexe à avoir est toujours de comparer les meilleurs taux.

Voir l’infographie complète Cofidis

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !