Chômage partiel et crédit conso : comment gérer une difficulté passagère ?

rembousement credit chomageLa situation exceptionnelle engendrée par le Covid-19 entraîne une perte de revenus immédiate et inquiétante pour des millions d’emprunteurs. Pas facile d’honorer ses mensualités de crédit à la consommation lorsque son salaire est directement impacté. Nous allons voir comment réagir face à une mensualité de crédit à la consommation difficile à rembourser.

► Accéder au comparatif des taux en ligne

Crédit conso : comment faire face à une difficulté passagère ?

Contacter l’établissement prêteur

À situation exceptionnelle mesures exceptionnelles. Les organismes de crédit à la consommation en ligne, au même titre que les banques, ont parfaitement conscience que bon nombre d’emprunteurs sont susceptibles de rencontrer une difficulté passagère. En cette période où le chomage partiel va se multiplier, il est normal d’avoir de rencontrer des difficultés à rembourser son crédit conso ou son prêt immobilier.

Les établissements ne sont pas tenus d’apporter une solution, mais il est toujours intéressant d’entamer un dialogue. Il n’est pas à exclure que son établissement prêteur ait pris quelques dispositions face à la situation.

De toute manière, l’intérêt des banques est que leurs clients remboursent leur crédit. Si trop de personnes venaient à faire défaut, les banques feraient faillite. Mais sans en arriver là, elles ont tout intérêt à ce que les clients remboursent leur crédit.

Opter pour l’option de report d’une mensualité

La plupart des meilleurs organismes de crédit en ligne (crédit à la consommation Sofinco, Cetelem, …) permettent de reporter certaines mensualités directement depuis son espace personnel.

Ce droit est généralement limité à deux fois par an. Les conditions diffèrent énormément selon le type de crédit conso contracté. Il n’est même dans certains cas pas proposé du tout. Dans ce cas, il est intéressant d’en faire directement la demande auprès de l’établissement prêteur.

Type de créditDétail des créditsPoint fort
Prêt personnel, crédit renouvelable, crédit auto,
travaux, rachat de crédits
Montants : 250€ à 75 000€
Durées : 6 à 84 mois
Prêt personnel
En savoir +
cofidis organismePrêt tous projets (auto, travaux, besoin d'argent)
crédit renouvelable, rachat de crédits
Montants : 500€ à 35 000€
Durées : 6 à 84 mois
petit crédit
(-5000€)
En savoir +
cetelem organismePrêt personnel, crédit renouvelable,
crédit auto, prêt travaux, rachat de crédits
Montants : 500€ à 75 000€
Durées : 3 à 84 mois
Crédit auto
En savoir +

Le report de mensualités engendre cependant des intérêts supplémentaires. La durée du crédit conso est en effet allongée d’un mois, selon les conditions de souscription établies dans le contrat.

Cette alternative, si elle est proposée, est la plus adaptée pour faire face à une difficulté passagère.

Augmenter le montant de son découvert autorisé

Mieux vaut augmenter son découvert autorisé afin d’assumer tous ses prélèvements mensuels plutôt que d’être confronté à une opération refusée.

Certaines banques permettent d’augmenter le montant du découvert autorisé sur simple demande, ou encore mieux directement depuis leur application. Tous les Français ne disposent cependant pas du droit au découvert autorisé. Il n’est surtout pas gratuit, et doit être utilisé avec parcimonie.

Cette option n’est à envisager qu’en cas de problème de trésorerie sur quelques jours ou semaines. Elle ne doit en aucun cas devenir une habitude de consommation.


Rédigé par Julien

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !