Petit crédit rapide : les solutions pour répondre à une urgence

petit crédit rapideObtenir un petit crédit rapide peut contribuer à se sortir d’une situation compliquée, notamment lorsque les comptes sont dans le rouge et que des dépenses arrivent à grands pas. Crédit renouvelable, mini crédit, découvert bancaire… Il existe plusieurs solutions de petit crédit à la consommation pour faire face à un besoin de trésorerie, certaines étant moins chères que d’autres. 

Quelles sont les meilleures solutions pour emprunter 500€ ?
OrganismeSofincoCetelemCofidis
Taux TAEG7,90%11,91%12,90%
Durée10 mois10 mois16 mois
Mensualité51,76€52,60€35€
Coût du crédit17,56€26€41,35€
► Simuler► Simuler► Simuler
Dernière mise à jour : janvier 2022 - les taux TAEG varient selon la durée de remboursement choisie par le client

Sommaire

  1. Petit crédit : quelles solutions ? 
  2. Le crédit renouvelable
  3. Le mini crédit, la solution à éviter
  4. Le découvert bancaire
  5. Le prêt personnel, la solution à partir de 5 000€
  6. Petit crédit rapide : quel délai pour obtenir l’argent ?
  7. Gare aux arnaques

Petit crédit : quelles solutions ?

On distingue plusieurs manières d’obtenir un petit crédit pour un montant de 50 à 6 000€ :

  • En sollicitant un crédit renouvelable en lignepetit prêt rapide
  • Grâce au mini crédit pour un montant inférieur à 200€
  • En utilisant la réserve d’argent d’un crédit renouvelable existant
  • Dans les grands magasins, par le biais d’un crédit avec carte magasin
  • En faisant une demande de prêt personnel à partir de 5 000€
  • En utilisant son découvert bancaire 

Toutes ces solutions sont utilisables lorsqu’un besoin de trésorerie se fait sentir. Néanmoins toutes ne se valent pas, et certaines méthodes peuvent coûter cher.

Le petit crédit renouvelable en ligne, option simple et rapide

La meilleure solution pour un montant entre 500€ et 4 000€ inclus

Généralement, on considère que le crédit renouvelable est la meilleure solution pour un petit crédit compris entre 500€ et 4 000€. Plus cher qu’un crédit classique, les conditions d’acceptation de ce crédit sont plus souples. De plus, son fonctionnement se prête parfaitement aux petits montants. En effet, les prêts personnels ont des taux assez élevés dès lors que l’on descend en dessous de 5 000€ et deviennent difficiles à obtenir.

Fonctionnement

Ce petit prêt donne droit à une première somme d’argent, et prévoit une réserve. Le remboursement des mensualités renouvelle l’argent disponible dans la réserve. Ainsi, il est possible de réutiliser le crédit en cas d’urgence. Vous aurez donc toujours une possibilité de crédit si un nouveau besoin de trésorerie devait survenir.

Le crédit renouvelable est un petit crédit rapide et sans justificatif d’utilisation de l’argent. Les fonds peuvent être utilisés pour n’importe quel projet/besoin. On peut s’en servir pour acheter un ordinateur, une machine à laver, payer une facture, un découvert, etc. Systématiquement proposé lorsque le montant de la demande est inférieur à 4 000€, il peut s’obtenir chez les grands organismes de crédit (crédit renouvelable Cofidis, Cetelem, Sofinco, etc.) ou au sein des banques. Notons que ce petit crédit est plus intéressant lorsqu’il est remboursé rapidement.

Les modalités d’un petit crédit renouvelable

  • Montant : entre 500€ et 6000€
  • Durée : 36 mois maximum pour un prêt de 3000€, 60 mois au-delà.
  • Sans justificatif d’utilisation de l’argent
  • Taux TAEG révisable

Le taux du crédit renouvelable est un TAEG révisable et non fixe, en raison de son caractère réutilisable. Le taux obtenu lors de la première ouverture peut en effet être différent en cas de nouvelle demande ou d’utilisation de l’argent disponible.

Sur notre formulaire, toute demande de crédit 4000€ ou moins indique les meilleures solutions de crédit renouvelable. Connecté aux plus grands organismes, notre outil analyse les taux en temps réel et sélectionne les meilleures options du moment. L’objectif est double : donner au client un classement des meilleurs taux TAEG pour son projet, mais surtout lui permettre d’interroger directement l’organisme afin que l’obtention du petit crédit se fasse rapidement.

► Faire une demande de petit crédit (-4000€)

Bon à savoir : un petit crédit renouvelable peut être remboursé partiellement ou totalement par anticipation, sans pénalités. Le coût total est dans ce cas revu à la baisse, étant donné que les intérêts d’un taux TAEG sont calculés sur la durée.

Petit crédit : à quels taux ?

Les taux du petit crédit renouvelable sont généralement plus élevés que ceux d’un crédit classique. Plus le crédit est remboursé rapidement, plus ce taux diminue. A l’inverse, le taux TAEG s’approche du taux d’usure si l’on souhaite étaler davantage le crédit pour réduire le montant des mensualités.

Voici plusieurs exemples de taux relevés  chez plusieurs grands organismes. Pour notre simulation, nous avons sélectionné un crédit de 3000€ renouvelable.

Simulation d'un crédit renouvelable de 3000€
Taux TAEG révisable
Durée de remboursement
Mensualités
Coût total du crédit
Sofinco
7,90%
10 mois
310,32€
3 105,63€
Cetelem
11,91%
10 mois
315,70€
3157€
Cofidis
12,90%
16 mois
210€
3 256,71€
► Faire une simulation personnalisée
Taux relevés en décembre 2021 - ils sont suceptibles d'évoluer

Utiliser la réserve du crédit renouvelable : un petit crédit rapide

petit créditIl s’agit dans les faits de la meilleure option de petit crédit rapide. Tout contrat de crédit renouvelable ouvert permet de solliciter un virement express en 48h. Pour bénéficier de ce crédit urgent, il faut se connecter sur le site ou l’application mobile de l’établissement chargé de la gestion du contrat.

Attention : une utilisation de l’argent disponible est souvent proposée à un taux TAEG important, de l’ordre de 20%. Rembourser sur une courte durée permet d’éviter de payer trop cher, à condition d’avoir la capacité de remboursement nécessaire et de ne pas se mettre en difficulté.

Le crédit renouvelable en magasin

Le crédit renouvelable en magasin peut être considéré comme un petit crédit, puisqu’il concerne en général des montants peu élevés. Néanmoins, ce type de prêt est toujours affecté à un achat précis. Le client peut s’en servir pour payer une machine à laver en plusieurs fois, par exemple.

Les grands magasins proposent des formules de crédit renouvelable, par le biais de leurs cartes de paiement et de fidélité. On ne s’en rend pas toujours compte, mais faire un crédit pour un téléphone chez la Fnac ou chez Boulanger, par exemple, ouvre un contrat de crédit renouvelable. Dans ce cas précis, on parle de crédit magasin. Il s’agit d’un petit crédit rapide, qui permet uniquement de repartir avec l’objet ou d’obtenir le service concerné par le contrat.

Pour un besoin d’argent, il faut effectuer une demande de petit crédit auprès d’un organisme spécialisé comme Cofidis, Sofinco ou Cetelem.

Le mini crédit, la solution à éviter

micro credit rapideIl est possible d’obtenir un petit crédit rapide inférieur à 200€ et/ou remboursé en moins de 90 jours en 48h. Certaines sociétés comme Cashper ou Finfrog ont fait des formules de mini crédit leur spécialité. Il ne s’agit pas d’un crédit à la consommation au regard de la loi. Par définition, un crédit à la consommation doit être au minimum de 200€ et se rembourser en 90 jours. Les sociétés de mini crédit contournent ainsi le problème en proposant de petits montants.

Les taux TAEG de ces formules sont par ailleurs généralement proches de 20%. On obtient généralement les fonds en 24h ou 48h. Attention, la formule virement express en 48h peut parfois être soumise à des frais de gestion. C’est le cas par exemple pour le crédit Lydia, proposé en partenariat avec Floa Bank. Il faut rester vigilent et bien lire les conditions avant de s’engager.

Le remboursement s’effectue toujours sur moins de 90 jours, Caspher proposant même des formules de remboursement en 15 jours. Les intérêts sont modiques – quelques euros – mais tout retard de paiement (par carte bancaire, virement ou chèque) entraîne des pénalités importantes.

Dans quels cas utiliser le mini crédit ?

Ces solutions sont adaptées pour gérer une fin de mois exceptionnellement difficile mais ne doivent pas devenir systématiques. Notre recommandation est d’éviter le plus possible. Prendre un crédit dans l’urgence est rarement une bonne idée. L’association de consommateurs UFC Que Choisir a d’ailleurs déposé plusieurs plaintes en avril 2021 pour pratiques commerciales trompeuses contre des organismes du mini crédit. L’association estime que l’absence de cadre légal engendre actuellement de nombreuses dérives et des tarifs exorbitants. La France a déjà manifesté son envie de réglementer davantage les mini prêts en durcissant la directive européenne. Il est probable que des évolutions interviennent sur ce marché dans les années à venir.

Le micro crédit

Il ne faut pas confondre mini et micro crédit. Le mini crédit est un prêt accordé aux personnes en difficulté, qui sont souvent exclues du système bancaire classique. Les chômeurs, par exemple, peuvent bénéficier de ce petit crédit, notamment pour appuyer une démarche de retour à l’emploi. Pour en faire la demande, il faut se rapprocher d’un service d’accompagnement social comme une association à vocation sociale ou une régie de quartier.

Le découvert bancaire, un petit crédit qui coûte cher

On n’y pense pas forcément, mais le découvert bancaire est un petit crédit. La banque avance de l’argent à son client qui, en contrepartie, va payer des intérêts. Le montant de ces derniers dépend du taux prévu par le contrat. On distingue deux découverts :

  • Le découvert autorisé : il s’agit du découvert que la banque accorde à son client lors de l’ouverture du contrat. Le taux le plus faible, appliqué par des banques en ligne comme Boursorama ou Fortunéo, est de 7%.
  • Le découvert non autorisé : au-delà du découvert autorisé, le client tombe dans ce que l’on appelle le découvert non autorisé. Le taux est plus élevé. Chez les banques en ligne qui appliquent les tarifs les moins chers, il est de 16%.

On peut se servir de ce découvert pour financer un achat imprévu et rembourser plus tard. Néanmoins, il vaut mieux éviter autant que possible. Les taux pratiqués sont très élevés. Dans les banques traditionnelles notamment, le montant des intérêts est significatif. De plus, ce genre de situation engendre des frais supplémentaires qui se cumulent : commission d’intervention, frais de rejet de prélèvement, etc.

Au-delà de 500€, il est préférable d’ouvrir un crédit renouvelable plutôt que de miser sur son découvert bancaire. Le découvert de la banque peut toutefois être utile pour un petit crédit de 50€ ou de 100€.

Ma banque peut-elle m’accorder un petit crédit ?

Il faut généralement éviter les banques pour obtenir un petit crédit. Les taux sont rarement intéressants (>> à ce sujet, voir notre article sur le crédit renouvelable Caisse d’Épargne) et le délai de traitement des dossiers est souvent très long. Les organismes en ligne garantissent eux une réponse de principe immédiate, suivie d’une réponse définitive sous 24 à 48h selon les spécialistes.

Le prêt personnel : la solution à partir de 5 000€

  • Montant : entre 500€ et 75 000€
  • Durée : jusqu’à 60 mois
  • Sans justificatif d’utilisation de l’argent
  • Taux TAEG fixe

Le prêt personnel n’est pas vraiment un petit crédit, car il devient réellement intéressant à partir de 5 000€. En dessous de ce montant, les taux sont élevés, et les accords difficiles à obtenir. En revanche, le client qui a besoin de 5 000€ ou de 6 000€ a plutôt intérêt à privilégier le prêt personnel au crédit renouvelable. Cela lui reviendra beaucoup moins cher.

Le prêt personnel sert à financer n’importe quel projet. Il n’est pas nécessaire de fournir un justificatif d’achat. Contrairement au crédit renouvelable, le taux TAEG est fixe. Pour bénéficier d’un classement personnalisé, il vaut la peine de consulter un comparatif de prêt personnel.

► Effectuer une demande de prêt personnel

Petit crédit rapide : quel délai pour obtenir l’argent ?

Le délai minimum d’attente avant d’obtenir l’argent d’un nouveau crédit renouvelable ou d’un prêt personnel est de huit jours. Ce délai légal d’attente s’annule lorsque le client utilise l’argent disponible sur un contrat existant : il s’agit alors d’un crédit express.

Les solutions de petit crédit inférieur à 200€ ne sont pas soumises à ce délai, étant donné qu’il ne s’agit pas d’un crédit à la consommation. Le mini crédit permet d’obtenir de l’argent en 24h à 48h sur son compte bancaire. Les taux sont toutefois généralement élevés, et des frais de gestion peuvent être appliqués.

Pour les achats en magasin et le découvert bancaire, en revanche, tout est immédiat. Les clients repartent généralement avec le produit acheté à crédit. Pour le découvert bancaire, il suffit d’utiliser sa carte de crédit. Le solde du compte devient négatif et la banque prélèvera les intérêts le mois suivant. Néanmoins, comme nous l’avons vu, cette méthode n’est pas recommandée, car elle génère des frais importants.

► Faire une demande de crédit

Comment accélérer sa demande de prêt

Quelques petites astuces permettent d’accélérer une demande de petit crédit en formule renouvelable :petit crédit rapide

  • Trouver directement l’organisme capable d’accepter la demande grâce à un comparateur de crédit.
  • Préparer ses pièces justificatives (généralement bulletins de salaire, pièce d’identité et RIB) au format numérique.
  • Choisir un organisme de crédit proposant la signature électronique à 100% en ligne, sans contrat papier à envoyer (exemple crédit renouvelable Sofinco ou celui de Floa Bank).

Bon à savoir : il est possible de se rétracter et d’annuler un contrat de crédit pendant 14 jours, en vertu de la loi entourant le crédit renouvelable. Ce délai débute au moment de l’acceptation définitive du prêt.

Gare aux arnaques

Quand on recherche un petit crédit, il est fréquent de tomber sur des sites internet douteux, qui promettent de l’argent rapidement. Il s’agit souvent d’escroqueries qui profitent de l’urgence de la situation pour soutirer de l’argent à des personnes qui n’en ont déjà pas beaucoup. Il vaut mieux s’en tenir aux organismes reconnus, comme Cetelem, Cofidis ou Sofinco, ou aux banques.

Le client ne doit jamais verser quoi que ce soit avant de recevoir les fonds. Si on lui demande d’effectuer un premier versement avant de recevoir la somme promise (pratique illégale), il s’agit d’une arnaque.

Rédigé par simon Collie
Le 17/02/2019
Modifié le 12/05/2022

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !