Faute de budget, 54% des Français renoncent à partir en vacances cet été

sofinscopeTous les Français n’auront pas les moyens de s’offrir des vacances d’été en 2020, la faute à un contexte économique pour le moins compliqué. Une enquête réalisée par OpinionWay pour Sofinco révèle que 54% des Français comptent faire l’impasse sur leurs vacances d’été. Où vont partir ceux qui ont les moyens de s’évader ? Quelle part des Français va, en dépit des risques, s’envoler pour l’étranger ?

► Accéder au comparatif des taux de crédit

En 2020, la majorité des Français renoncent à leurs vacances d’été

Une récente enquête conduite par OpinionWay pour Sofinco indique que seuls 44% des Français comptent partir en vacances au cours de l’été 2020.

Un chiffre bien inférieur à celui de l’année précédente (-16 points), qui témoigne de l’impact direct du Coronavirus. C’est un fait : la crise sanitaire a mis plusieurs millions de Français sur la paille. Il existe toujours la solution du crédit à la consommation, mais les Français préfèrent largement y avoir recours pour d’autres projets (achat d’un véhicule, travaux, …).

vacances ete sofinscope

Enquête OpinionWay pour Sofinco, relayée sur le Sofinscope.

Parmi la minorité de chanceux, 64% sont tout de même inquiets à l’idée d’annuler au dernier moment, quand 50% vont éviter tout stress en effectuant une réservation en dernière minute.

Où partent les chanceux ?

projet vacances ete france

Plus de la moitié des Français interrogés dans le cadre de l’enquête – sur 1018 personnes – ne peuvent pas se permettre de partir en vacances cet été. Les chanceux privilégient eux les départs en France. Parmi les Français qui auront la chance de partir en vacances cet été :

  • 86% considèrent que l’économie locale a davantage besoin d’être soutenue que les compagnies aériennes
  • 65% ont tout simplement plus envie de partir dans notre beau pays plutôt que de s’aventurer à l’étranger
  • 51% estiment que des vacances à l’étranger sont plus onéreuses qu’en France

Info : 71% des Français qui comptent partir cet été ont choisi de rester en France.

Une part importante des Français qui partent en vacances sont contraints de faire des économies sur certains postes de dépenses. La destination (45% des interrogés) et les loisirs (40%) sont les premiers postes d’économies.

Les Français ne sont en revanche pas encore prêts à réduire leurs dépenses en matière de nourriture. La dépense pour se nourrir concentre 27% du budget vacances des Français qui comptent partir. Il s’agit du deuxième poste de dépenses, derrière le logement (30% du budget total).

Vacances d’été avortées : les raisons invoquées

alpes francaises

La première raison est financière : environ deux tiers (65%) des 44% ayant renoncé à partir cet été invoquent tout simplement le manque de moyens. La plupart ne préfèrent pas avoir recours au prêt personnel pour cette raison, préférant réserver leurs prêts pour des projets liés à l’amélioration de leur vie quotidienne.

Une part importante de Français ayant fait le choix de tirer un trait sur un départ en vacances cet été jouent la carte de la prudence. Dans un climat et contexte encore très fragile, l’heure n’est pas encore pour eux aux grands brassages de population.

► Comparer les taux de crédit à la consommation


Rédigé par simon

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !