Crédit infirmière : quelles solutions existent ?

crédit infirmièreLe métier d’infirmier, voire plus fréquemment d’infirmière (87% de femmes), en plus d’être un des plus beaux métiers, est également un des plus représentés en France avec 638 000 infirmiers dénombrés en 2015. Mais obtenir un crédit infirmière n’est pas toujours chose aisée et les solutions envisagées peuvent être différentes en fonction du statut.

Le crédit infirmier ou infirmière : l’importance du statut

En effet, la particularité de ce métier est qu’il peut s’exercer avec différents statuts. Or ces statuts peuvent faire évoluer les conditions pour obtenir son crédit. On en dénombre en l’occurrence trois :

  • Salarié du public : hôpital, établissement scolaire, crédit fonctionnaire
  • Salarié du privé : clinique, entreprise, etc.
  • Infirmière en profession libérale

► Accéder au comparatif des meilleurs taux

Crédit infirmière salariée : les options

crédit infirmièrePour financer des achats (auto, travaux, loisirs, etc. ou un imprévu), l’infirmier salarié, qu’il soit du secteur privé ou du public, devra opter pour un crédit à la consommation. Ce type de crédit est proposé par les principaux organismes de crédit sans banque (tels Cetelem, Sofinco, Cofidis, etc.), les établissements bancaire classiques, des concessionnaires (auto), voire certains assureurs.

En fonction du besoin, quatre types de crédits seront proposés :

  • Le prêt personnel ou prêt d’argent sans justificatif à fournir
  • Le crédit auto pour l’achat d’un véhicule : auto, moto, camping-car, etc.
  • Un prêt travaux afin de réaliser des travaux d’aménagement et/ou de rénovation
  • Le rachat de crédits : produit destiné à des individus ayant déjà plusieurs crédits et souhaitant les regrouper afin de diminuer leurs mensualités.

Pour tous ces crédits, la demande spécifique de crédit infirmière / infirmier se fera au moment de déclarer sa profession dans le questionnaire crédit. Comme nous allons le voir par la suite, il est important de choisir le bonne catégorie professionnelle. Les organismes vont en effet demander des justificatifs d’emploi et s’assureront que le type de prêt infirmière (privé, public ou libérale) correspond à la demande.

Crédit infirmière pour une profession libérale

crédit infirmierContrairement aux infirmiers salariés, les 13% d’infirmiers qui ont choisis d’exercer en tant que profession libérale auront le choix entre opter pour un crédit à la consommation en tant que particulier ou un crédit professionnel en tant que profession libérale.

S’installer en infirmière libérale nécessite d’étudier en amont son business plan car certains investissements sont nécessaires tel :

  • le local pour le cabinet : location ou achat
  • le mobilier de ce local : table de soins, matériel médical, salle d’attente, etc.
  • le véhicule pour les déplacements professionnels
  • l’assurance professionnelle afin de se couvrir contre d’éventuels risques inhérents à la profession
  • le rachat de clientèle

Si le financement concerne des dépenses professionnelles, que ce soit pour les équipements du cabinet et/ou pour une voiture pour effectuer les déplacements professionnels, le crédit professionnel pourrait être une solution. Il permet en effet de déduire les intérêts de l’emprunt sur les charges financières, voire avec un leasing de passer le loyer payé en frais.

Des procédures plus longues

Néanmoins si le choix se porte sur crédit professionnel, les procédures administratives seront plus longue. Car plus d’éléments sont à fournir à la banque, comme par exemple le bilan comptable et/ou le plan de financement et les prévisions de résultat.

Le leasing, également appelé LOA ou crédit bail, permet de louer à un loyer fixe sur une durée déterminée certains des équipements nécessaires à l’activité et notamment l’automobile. A l’issue de cette durée, l’infirmière pourra acheter les biens, reconduire le contrat ou restituer les biens. L’avantage est qu’il permettra souvent d’avoir une mensualité (loyer) plus basse que pour un crédit à la consommation mais néanmoins à terme le coût du leasing sera vraisemblablement plus élevé.

Dans tous les autres cas, si les besoins de prêt infirmière libérale ne concernent pas l’activité, l’infirmière libérale devra opter, comme tout particulier,  pour un crédit à la consommation.

Lien utile : conseils pour s’installer en tant qu’infirmière libérale

Obtenez le meilleur taux pour un crédit infirmière

Nous vous aidons à trouver le meilleur taux pour un crédit infirmière en comparant les principaux organismes financiers. Notre questionnaire permet de garantir une réponse à chaque demande. En plus de la comparaison des taux, vous obtiendrez également une recommandation en fonction de votre profil.

Lors du remplissage de notre questionnaire, vous devrez choisir votre profession dans la liste déroulante, comme suit :

  • Si vous êtes une infirmière du secteur privé : « Privé \ Infirmier salarié« 
  • Pour une infirmière du secteur public : « Public \ Médico-social F.P.« 
  • Si vous exercez sous le statut profession libérale : « Profession Libérale \ Infirmier« 

Notre comparateur propose des solutions de crédit infirmière quelque soit le statut au moment de la demande.


Rédigé par Johann

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !