Crédit à la consommation étudiant : seuls 10% des parents y ont recours

crédit à la consommation étudiantSeuls 10% des parents ont recours au crédit à la consommation pour payer les études supérieures de leurs enfants, selon une enquête menée par Ipsos pour HSBC. Tous les chiffres clés des dépenses liées aux études.

Crédit étudiant : les parents disent non

Tous les moyens sont bons pour éviter de payer le coût d’un cursus supérieur de son enfant à crédit. La décision est identique même lorsque cela concerne un crédit pas cher. Une étude réalisée pour HSBC en mars 2018 révèle que seuls 10% des parents font appel à leur banque ou aux organismes de crédit pour financer les études de leurs enfants. Un cursus sur quatre ou cinq ans, dont le coût moyen est estimé à 25 000€*.

Les parents réduisent principalement leurs dépenses du quotidien afin d’éviter de passer par la case prêt (prêt personnel, etc.). Ainsi, 45% des 1000 parents interrogés ont fait des sacrifices sur leurs loisirs. Les étudiants également y mettent du leur : 69% d’entre eux travaillent au cours de leur parcours supérieur, un peu plus de 2h par jour en moyenne.

Les parents croient en la réussite de leurs enfants

Les parents font des sacrifices mais croient en leur investissement financier. L’étude indique que 68% des parents sont convaincus que leur aide sera rentabilisée – en terme de réussite – dans le temps. Voilà notamment pourquoi ils consentent à se priver autant. Au-delà de la réduction des dépenses liées aux loisirs, certains parents sont par exemple prêts à réduire leur budget vacances (36%), ou tout simplement en prendre moins (26%).

Voir l’étude complète : « The value of Education – le prix du succès« .

*Les frais de scolarité et de vie étudiante (logement, alimentation, etc) sont intégrés dans le coût des études.


Rédigé par simon

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !