Crédit divorce : conditions d’obtention et meilleurs taux

crédit divorceLes cas de crédit divorce sont nombreux et chaque situation est spécifique. Nous allons donc tenter d’éclaircir les conditions pour obtenir un crédit avant ou après un divorce. Sachez qu’en fonction des cas, les organismes de crédit seront plus ou moins conciliants, le divorce perturbant dans la plupart des cas l’équilibre financier.

Comparer les taux du prêt tous projets ou personnel

Crédit divorce : l’approche générale

crédit divorceLe crédit divorce n’existe pas en tant que projet, comme on peut obtenir un crédit piscine ou tout autre prêt projet dit « affecté » à quelque chose de précis. Si vous voulez un crédit pour divorcer et financer les frais que cela engendre irrémédiablement, vous pouvez demander un prêt personnel.

Mais soyez extrêmement prudent car un divorce vient perturber fortement l’équilibre financier. On estime un appauvrissement d’environ 30% des individus suite à un divorce. Autant on peut logiquement avoir besoin d’argent, autant c’est le moment de ne pas se mettre dans le rouge et ce quelque soit le montant dont vous ayez besoin. Même un crédit 1000 euros n’est pas anodin, encore plus durant cette période.

Ce qu’il faut savoir sur les organismes de crédit et les banques en général, c’est qu’ils adorent la stabilité. Pour eux, la stabilité est gage de risque limité pour l’argent qu’ils vont prêter. Ils auront donc un regard bienveillant pour des personnes qui ont le même emploi depuis longtemps, qui habitent à la même adresse depuis longtemps et qui sont dans la même situation personnelle là aussi depuis longtemps.

Conclusion : pour un crédit divorce au sens « nouveau crédit pour une personne divorcée », la question n’est pas tant de savoir si vous êtes divorcé ou non mais plutôt depuis quand c’est le cas.

Si la question est plutôt « que devient mon crédit suite à un divorce ? », la réponse est assez dépendante des engagements contractuels mentionnés sur le contrat de crédit et sur le contrat de mariage s’il y en a eu un.

Crédit divorce : nouveau crédit

La situation est la suivante : vous êtes divorcé est vous voulez souscrire un nouveau crédit. Cette situation est la plus banale puisqu’un couple sur deux divorce*, il n’y a donc aucune raison pour les organismes de crédit de considérer les divorcés de manière sensiblement différente. La seule chose qui compte est la stabilité. Donc si vous voulez un crédit pour divorcé, cela se passe comme n’importe quel autre crédit classique.

C’est assez cocasse, mais le crédit divorce fonctionne sur le même principe qu’un crédit mariage.

Crédit consommation pour divorcé

Pour un crédit consommation pour divorcé, vous n’aurez qu’à choisir le type de projet, le montant, la durée et à remplir un questionnaire de crédit. Dans ce cas, pour obtenir le meilleur taux de crédit des plus grands organismes financiers, il suffit de remplir notre questionnaire et, en tant que comparateur, nous vous proposerons le classement des meilleurs taux correspondant à votre profil / projet.

Accéder au comparatif des meilleurs taux

En plus, grâce au système exclusif que nous avons mis en place, vous bénéficierez d’une évaluation de l’organisme qui propose le meilleur taux. Ainsi, si ce dernier était moins enclin à prendre des risques pour un crédit divorce, vous pourriez interroger l’organisme qui propose le deuxième meilleur taux en un simple clic.

Dans le questionnaire de crédit, si vous versez une pension ou si vous en touchez une, il faudra le déclarer dans la partie situation financière.

Crédit immobilier pour divorcé

C’est exactement comme pour le crédit consommation. Rien de particulier, si ce n’est qu’on vous demandera sûrement votre jugement de divorce pour connaître les obligations financières et ainsi évaluer objectivement la situation financière et votre taux d’endettement.

Conclusion : pour obtenir le meilleur taux de crédit immobilier pour divorcé, il faut faire le tour de toutes les banques ou passer par un courtier. Notre comparatif immobilier permet de sélectionner des partenaires de choix capables de vous accompagner dans la concrétisation de vos projets immobiliers.

Accéder au comparatif immobilier

Crédit divorce : crédit détenu avant le divorce

Que deviennent les crédits préalables au divorce ? Alors là, la question est beaucoup plus compliquée car au-delà de ce que prévoient les contrats qui ont pu être signés, il y a un contexte qui peut être pris en compte par les juges qui seront amenés à se prononcer. Ce contexte peut aller jusqu’à l’application du devoir de secours qui peut tenir au-delà du divorce, en particulier quand il y a des enfants.

Crédit divorce : si rien n’est spécifié

Si rien n’est spécifié et qu’il n’y a pas de contrat de mariage spécifique, l’ensemble des dettes contractées par les époux durant le mariage, même si les crédits ont été crédit divorcésouscrits seuls, sont des dettes communes du moment que ces crédits répondent à un besoin du ménage.

Si un crédit souscrit par un seul des 2 époux durant le mariage ne correspond qu’à des besoins personnels, il en restera le seul responsable après le divorce. En prenant prend l’exemple d’un crédit bateau, peu de chance qu’il ne soit pas considéré comme commun.

Enfin, si un seul des deux époux a souscrit à des crédits de manière inconsidérée, il commet une faute de gestion.

Si votre question de crédit divorce concerne le devenir de crédit commun souscrit durant le mariage, dites vous que mis à part des dispositions particulières (du type pourcentage de priorité d’une maison et remboursement ou apport en regard de ce pourcentage de propriété dans l’acte notarié) les crédits du ménage seront à partager.

Au final, nous vous conseillons fortement de faire le point avec un avocat dont non seulement c’est le métier mais qui a aussi la pratique avec lui. Car d’une juridiction à l’autre et d’un cas particulier à l’autre, la justice est difficilement prévisible sans la pratiquer régulièrement.

*selon les statistiques de l’INSEE


Rédigé par Julien

2 réponse(s) à “Crédit divorce : conditions d’obtention et meilleurs taux”

par G - 27 septembre 2020 Répondre

Bonjour,

Mariée sous le régime de la communauté réduite aux acquets, en instance de divorce, ai-je le droit de souscrire à un crédit personnel (pour des travaux) ?

par Capitaine Crédit - 28 septembre 2020 Répondre

Bonjour,

Oui vous pouvez tout à fait souscrire à un prêt. Par contre, votre conjoint sera solidaire de vos dettes. Ce qui signifie qu’en cas de non remboursement de votre crédit, c’est votre conjoint qui devra le faire.

Cordialement, l’équipe Capitaine Crédit.

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !