Comment annuler un crédit renouvelable et le résilier complètement ?

annuler un crédit renouvelableAnnuler un crédit renouvelable peut permettre de se délester d’un poids. Résilier un crédit renouvelable rend la carte de crédit associée inutilisable, et empêche de solliciter un virement express à crédit sur son compte. Attention toutefois, le montant restant du devra être remboursé en intégralité.

Ce qu’il faut savoir sur le crédit renouvelable

résilier ou annuler un crédit renouvelableLe crédit renouvelable est un petit prêt, dont le montant excède rarement le crédit 3000 euros. Associé à une réserve d’argent disponible, il se reconstitue à chaque remboursement. L’argent présent sur le portefeuille est utilisable à tout moment. Une utilisation du « disponible » s’effectue en sollicitant un virement immédiat, ou en effectuant un achat à crédit, par le biais d’une carte de crédit renouvelable associée.

Les grands organismes de crédit (Sofinco, Cetelem, Cofidis, etc) proposent tous des solutions de crédit renouvelable, au même titre que certaines banques. Il est également possible d’ouvrir un contrat de crédit renouvelable dans certains magasins (voir crédit magasin). Les magasins s’appuient sur des spécialistes du crédit pour proposer cette option. Le crédit FNAC est par exemple un crédit renouvelable Sofinco, celui de Leroy Merlin est piloté par Oney, etc.

Le crédit renouvelable est associé à un taux TAEG révisable. Il diffère du taux fixe mentionné sur toutes les autres offres de crédit à la consommation. Le TAEG révisable indique que le taux est susceptible d’évoluer dans le temps. Dans les faits, une réutilisation de l’argent est souvent associée à un taux différent de celui obtenu la première fois. Les taux du crédit renouvelable sont généralement élevés, bien que régulés par le taux d’usure indiqué par la Banque de France.

Comment annuler un crédit renouvelable ?

Le crédit renouvelable est pratique mais peut s’avérer dangereux s’il utilisé à mauvais escient. Annuler un crédit renouvelable peut permettre de se débarrasser des solutions de paiement à crédit (carte), tout en gelant totalement les demandes de virement immédiat. Il ne sera ainsi plus possible d’utiliser la réserve d’argent disponible. Attention : les sommes non remboursées doivent toujours être réglées au prêteur.

Annuler un crédit renouvelable : tout comprendre

Il existe plusieurs cas permettant d’annuler un crédit renouvelable :

  • Le contrat de crédit renouvelable doit être reconduit tacitement chaque année. Le prêteur adresse une lettre trois mois avant l’échéance, rappelant toutes les conditions du prêt. Il est alors possible, en utilisant le bordereau adossé au document, d’annuler son crédit renouvelable. La date limite pour effectuer la demande est de 20 jours avant la date de reconduction.
  • Pendant 14 jours après la signature du contrat de crédit, en invoquant le droit de rétractation légal.
  • L’emprunteur peut demander d’annuler son crédit renouvelable à tout moment. Le prêteur n’a pas le droit de facturer des pénalités. Les sommes encore dues devront en revanche être remboursées, en une fois ou sur un échéancier. Le prêteur n’est toutefois pas tenu d’accepter la demande d’échelonnement des paiements.
  • Lorsque le crédit est inutilisé pendant 1 an, le prêteur suspend son utilisation et envoie une lettre afin de permettre sa réactivation. Sans réponse, le crédit renouvelable est résilié au bout d’un an. Un crédit inutilisé pendant 2 ans sera donc automatiquement résilié sans avoir à faire quoi que ce soit.
  • Lorsque le prêteur ne rembourse plus son crédit, le prêteur est en droit d’annuler et de résilier le crédit renouvelable. L’emprunteur s’expose alors à des pénalités, et imposer le remboursement immédiat des sommes restantes dues. Il faut à tout prix éviter cette situation.

Rédigé par simon

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !