+2% pour le marché mondial de l’automobile en 2021

Si on en croit l’observatoire Cetelem de l’automobile, le marché mondial augmente de 2% en 2021. C’est mieux qu’en 2020, mais on reste loin des niveaux atteints en 2019. En 2021, 64,7 millions d’unités ont été vendues, contre 74,9 millions en 2019. Les ventes sont donc à un niveau historiquement bas. 

► Accéder au comparateur de crédit

Un marché qui se porte mal

La crise sanitaire a eu un impact important sur le marché de l’automobile. Flavien Neuvy, directeur de la structure d’étude à l’origine des analyses économiques publiées par l’observatoire Cetelem déclare que :  » le secteur automobile traverse une grave crise qui touche l’ensemble de la filière […] la pandémie qui a mis les usines à l’arrêt et fermé les concessions. »

A présent, c’est la pénurie de semi-conducteurs qui pénalise le marché du neuf. Les particuliers désertent les concessions, rebutés par les délais de livraison à rallonge. Le nombre de voitures neuves injectées sur le marché est très bas, ce qui a aussi des conséquences sur le marché de l’occasion. Les particuliers se reportent sur les occasions récentes, dont les prix ont considérablement augmenté. Certaines ont d’ailleurs pu être vendues au prix du neuf. Inévitablement, nous constatons aussi une hausse des crédits auto d’occasion.

En 2022, il est probable que la situation perdure. Il sera d’autant plus utile de comparer les taux pour obtenir le meilleur crédit auto pour financer des véhicules d’occasion de plus en plus chers.

L’Europe, un peu à la traîne

Les résultats sont bien évidemment très différents d’un pays à l’autre. En Europe, les chiffres ne sont pas aussi bons qu’en Chine ou aux Etats-Unis. Le marché européen a connu une régression de -3% avec seulement 11,637 millions d’unités vendues en 2021. Nous sommes bien en dessous des chiffres de 2019, et même de 2013, l’année la plus mauvaise jusqu’à présent (du XXIe siècle).

La France, de son côté, connait un baisse de -1% en 2021. C’est mieux qu’au Royaume Uni (-3%). La Chine, quant à elle, progresse de 3%, tandis que les Etats-Unis parviennent à atteindre les 5% de croissance.


Rédigé par Noemie

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !