Taux d’usure 2023 : une actualisation mensuelle temporaire

taux usure actualisation mensuelleUn gros changement vient de survenir sur le marché du crédit. La Banque de France a approuvé une modification temporaire du calcul du taux d’usure. L’actualisation, auparavant trimestrielle, devient mensuelle.

► Comparer les meilleurs taux de crédit

📈 Une actualisation mensuelle du taux d’usure

Le taux d’usure correspond au taux maximum auquel il est possible d’emprunter. Auparavant, ce taux était actualisé tous les trimestres. Il était revu à la hausse ou à la baisse, en fonction des résultats d’un calcul prenant en compte les taux TAEG pratiqués au cours du trimestre précédent. Ce taux est calculé pour les différentes catégories de prêt (crédit à la consommation, prêt immobilier…).

La Banque de France vient de valider un changement majeur : ce taux sera actualisé tous les mois. Une décision prise après une réunion, le 11 janvier 2023, entre le ministère de l’Économie et les représentants des courtiers.

Cette décision entrera en vigueur à compter du 1er février ou du 1er mars 2023. Attention la modification n’est pour l’instant que temporaire. Elle pourrait toutefois être définitivement adoptée par la Banque de France.

🔗 A lire aussi : contracter un crédit sans justificatif

👉 Les Français, gagnants ou perdants ?

Initialement, le taux d’usure avait pour but de protéger les Français contre des taux abusifs. Cependant, ces derniers mois, beaucoup de professionnels du secteur réclamaient un changement dans le calcul de ce taux d’usure, devenu contre-productif.

Les particuliers doivent-ils se réjouir de cette actualisation mensuelle à venir ? Celle-ci entrainera inévitablement une hausse plus rapide du taux d’usure. En réalité, il s’agit plutôt d’une bonne nouvelle pour les emprunteurs.

A cause de l’inflation, les banques et les organismes de crédit ne sont plus toujours capables de rentrer dans leurs frais. Pourquoi ? Contraints par le taux d’usure, ils ne parviennent pas à répercuter la hausse du coût de l’argent sur les taux de crédit en 2023 pratiqués aux particuliers. La conséquence est dramatique pour de nombreux ménages. En effet, les chances d’obtenir un prêt se sont considérablement réduites en 2022.

Cette actualisation mensuelle devrait permettre à certains profils d’accéder au crédit, en dépit de l’inflation.

Rédigé par Noemie Verbaere
Le 17/01/2023

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !