Crédit à taux zéro : nous avons analysé toutes les possibilités

Crédit à taux zéroOn entend souvent parler de crédit à taux zéro mais ce type de financement regroupe plusieurs catégories de prêts. Le taux de crédit à 0% peut ainsi aussi bien être :

  • Prêt à taux zéro (PTZ) d’accession à la propriété : accordé sous condition de ressources pour facilité l’accès à la propriété.
  • Eco-Prêt à taux zéro (Eco-PTZ) : prêt travaux destiné à la rénovation énergique sous conditions.
  • Crédit auto à taux zéro : financement d’une voiture proposé par les concessionnaires qui prendront à leur charge les intérêts.
  • Crédit à taux zéro en magasin : disponible ponctuellement dans les grandes surfaces spécialisées de bricolage, d’électro-ménager, de meuble, de cuisine… sous forme de crédit taux 0%.
  • Paiement en 3 ou 4 fois sans frais : en magasin ou sur internet, il est régulièrement proposé de payer en 3 ou 4 fois sans frais.

Nous sommes les spécialistes du meilleur taux de crédit consommation. Mais nous allons faire le tour de chacune de ces solutions de crédit à taux zéro, pour comprendre si ce taux le plus bas possible ne cache pas parfois quelques inconvénients.

► Accéder au comparatif des meilleurs taux

Prêt à taux zéro : le crédit taux 0%  pour l’accession à la propriété

prêt à taux zéro

C’est la forme de crédit à taux zéro la plus connue. Ce dispositif été mis en place depuis plusieurs années par l’État pour accompagner les foyers à revenus limités dans l’accession à la propriété. Le principe est de financer une partie de l’achat du bien grâce à un prêt à taux zéro. Le taux de crédit est bien sûr imbattable dans ce cas.

En revanche, tout le montant de l’acquisition ne peut pas être couvert par un crédit à taux zéro. Il y existe de nombreuses variables qui rentrent dans le calcul du montant que l’on peut obtenir. La région, la composition du foyer, le niveau de revenu en sont les principales. Pour retrouver tout le détail du fonctionnement du prêt à taux zéro, le mieux est de se référer au site d’information mis en place par l’Etat au sujet du PTZ.

Principaux points à retenir concernant le prêt à taux zéro

  • Part du financement pris en charge : 20% – 40%
  • Ne pas avoir été propriétaire de sa résidence au cours des deux dernières années
  • Prêt sur 20, 22 ou 25 ans avec une période de différé de 5 à 15 ans
  • Accord soumis à plafond de ressources variable suivant la composition du foyer et la localisation. Pour un foyer de 4 personnes, le plafond varie de 48 000€ à 74 000€ (revenu fiscal de référence).
  • La demande de crédit taux 0% se fait auprès de n’importe quelle banque qui se chargera d’étudier le dossier.

Conclusion : Dans tous les cas il faudra trouver la majeure partie du financement d’une autre manière. Si c’est à travers un prêt immobilier « classique », nous ne pouvons que recommander de passer par notre comparateur de prêt. Il propose une simulation de crédit immobilier en ligne, et permet d’obtenir des propositions sur-mesure sans engagement.

Accéder au comparatif prêts immobiliers

Eco-prêt à taux zéro

credit taux zéro

Comme nous l’avons vu en introduction, l’Eco-prêt à taux zéro permet d’obtenir un taux de prêt travaux nul, à condition d’opérer des changements liés à l’amélioration de la transition énergétique. Il est par ailleurs nécessaire de choisir un entrepreneur reconnu garant de l’environnement (label RGE) pour espérer l’obtenir.

Là encore, il y a pas mal de formalités spécifiques pour obtenir ce crédit à taux zéro.

En résumé, pour obtenir un Eco-prêt à taux zéro, il faut :

  • Effectuer des travaux éligibles (généralement isolation et chauffage)
  • Choisir une entreprise éligible (RGE)
  • Montant maximum : 10 000€ à 30 000€ en fonction des travaux
  • Durée de remboursement du crédit taux 0% : 15 ans au maximum
  • Pour le demander il faut s’adresser à sa banque et fournir de nombreux justificatifs

Cette formule est plébiscitée par les Français, malgré des taux de crédit à la consommation au plus bas. La meilleure alternative à une demande d’éco-PTZ refusée est un crédit travaux en ligne.

Crédit à taux zéro : prêt auto

crédit à taux zéroCe type de crédit auto à taux zéro est utilisé par certains concessionnaires et certains constructeurs pour faire venir un maximum de monde en concession sans pour autant faire toujours un maximum de remise. En effet, nous avions enquêté manière assez détaillée sur le crédit auto à taux zéro (voir notre article crédit auto 0%) et nous étions arrivés à la conclusion suivante :

  • Le crédit à taux zéro n’est généralement pas proposé sur toutes les durées et tous les montants.
    Et généralement limité aux durées courtes. Or c’est un prêt voiture neuve et donc souvent au un crédit 10 000 euros. Dans ce cas, les mensualités de crédit sont très élevées. Les vendeurs proposent alors des durées plus longues mais le crédit n’est plus à taux zéro.
  • Un crédit à taux zéro équivaut à une remise d’environ 5%
    Et oui, il faut bien faire le calcul car le vendeur fera sans doute un effort moins important sur la baisse du prix de la voiture en elle-même. Il vous expliquera qu’en proposant un crédit auto à taux 0%, il ne peut pas jouer sur tous les tableaux. Or en comparant le coût d’un crédit auto pas cher rapporté au prix de la voiture, on tombe sur une valeur de remise d’environ 5%. Il ne faut donc rien lâcher sur la négociation du prix de la voiture dès le départ.

Conclusion

il peut être intéressant de profiter d’un crédit taux 0% pour financer un véhicule neuf. Tous les concessionnaires ne le proposent pas. Ceux qui le font ne l’utilisent généralement que deux fois dans l’année pour une semaine. C’est sans doute le crédit Volkswagen qui le propose le plus. Dans ce cas, pour respecter la loi, c’est le concessionnaire qui prend à sa charge le coût du crédit. Alors il faut ne faut pas négliger la négociation sur le prix de la voiture.

Crédit taux 0% en magasin

credit taux 0On retrouve régulièrement des offres de crédit taux 0% en magasin pour aider à la vente de produits aux prix élevés. Les formes les plus connues sont les 10 fois sans frais ou les 20 fois sans frais.

Là encore, on ne parle pas de crédit gratuit étant donné que le coût du crédit est pris en charge par les magasins (voir comment est fixé le taux d’un crédit). D’autre part, ces offres de crédit à taux zéro sont souvent proposées à travers les cartes de paiement de magasin. Il est important de savoir que depuis la Loi Largarde, les vendeurs sont sensés proposer de pouvoir souscrire à ces offres de crédit à taux zéro en dehors de la carte de crédit du magasin.

Ces offres n’ont pas vraiment de concurrence et sont plutôt imbattables. Nous ne pouvons que recommander à celles et eux qui ne veulent pas de la carte du magasin de demander à ce que ce crédit à taux zéro soit fait à travers un prêt personnel affecté.

Les facilités de paiement en 3 ou 4x sans frais

C’est particulièrement le paiement en 3 fois sans frais qui est mis en avant sur internet ou par les petits commerçants. Ce mode de paiement n’est pas un crédit à taux zéro car ce n’est pas considéré comme un crédit à la consommation. En effet, si la durée de financement fait moins de 90 jours alors la législation du crédit consommation ne s’applique pas.

crédit taux zéroC’est d’ailleurs pour ça que le formalisme est assez réduit et que l’opération consiste dans la majorité de cas à effectuer 3 prélèvements sur la carte bancaire. Les seuls points où il faut se méfier avec le 3 fois et 4 fois sans frais sont :

  • Le premier prélèvement correspond généralement à un acompte. Il est donc prélevé le jour même de l’achat.
  • Les cartes à autorisation systématique ne sont généralement pas acceptées.
  • En cas de retour pour un achat sur internet, il peut-être compliqué de faire arrêter les prélèvements et de se faire rembourser.

Mais objectivement, ce système est généralement assez intéressant pour les commerçants et les clients. Il n’y a aucune raison de s’en priver lorsqu’il est proposé.

Crédit à taux zéro : que dit la loi ?

La loi fait tout pour limiter le crédit à taux zéro. En tout cas s’il est proposé par des sociétés financières.  Car pour le prêt à taux zéro et l’éco-prêt à taux zéro, il s’agit dispositif spécial mis en place par l’État.

La loi considère que si des sociétés financières proposent du crédit à taux zéro. Il s’agit d’une forme de vente à perte et elle est interdite. Alors pourquoi y en a t il quand-même ? Simplement parce qu’un intermédiaire comme un concessionnaire ou un magasin peut prendre en charge le coût du crédit. Pour le 3 ou 4 fois sans frais, cette formule n’est pas considérée comme du crédit si elle est inférieure à 90 jours.

Il est donc possible de trouver différentes formes de crédit à taux zéro mais normalement pas sous la désignation de « crédit gratuit« . Pourquoi ? Parce que la Loi interdit l’utilisation de ce terme pour le crédit, vu que quelqu’un prend en charge le coût du crédit. Ce dernier n’est donc pas gratuit. D’ailleurs le crédit taux 0% doit aussi préciser si c’est un taux taeg révisable ou un crédit taux 0% taeg fixe.

Les liens utiles


Rédigé par Julien

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !