Chute des taux du prêt immobilier : est-ce que ça va durer ?

Les banques françaises dominent celles des voisins européens sur la question du prêt immobilier. Les derniers chiffres communiqués par la Banque Centrale Européenne confirment une tendance qui se dessine depuis plusieurs mois déjà. Solides et très au point sur la question de la gestion du risque, les établissements français sont en mesure de proposer des taux de prêt immo toujours plus bas. Reste à savoir si cela va durer ?

La chute sans fin des taux du prêt immobilier

Les taux moyens des prêts pour l’habitat ne cessent de chuter mois après mois. Ils ont été divisés par trois en moyenne entre 2012 et 2019. Le coût d’un crédit de 250 000€ sur 15 ans a été réduit de 39 100€ en moyenne entre 2013 et 2019.

Source : fédération bancaire française

Le taux moyen des nouveaux prêts pour l’habitat s’est établi à 1,13% en octobre 2019. Il est même passé sous la barre des 1% (0,90%) sur les emprunts de 15 ans. La durée moyenne est relativement stable, à savoir 229 mois selon les derniers chiffres (19 ans). Le crédit immobilier sur 20 ans est le plus sollicité.

Les banques françaises règnent sur l’Europe

La baisse constante des taux de crédits immobiliers s’explique par l’excellente santé des grandes banques françaises. Parmi leurs grands avantages, on peut citer :

  • Un système de calcul du risque irréprochable
  • Des taux fixes dans 99% des cas
  • Des modes de garanties fiables et sécurisants (assurance emprunteur et caution)

Cette base solide permet aux banques françaises de dominer celles des voisins européens. Le taux de croissance des prêts immobiliers s’établit en effet à 5,80% en France à fin septembre, contre 3,60% sur le plan européen.

La France est suivie de près par l’Allemagne, tandis que l’Italie et l’Espagne, deux pays où l’économie est plus instable, sont à la traîne.

Est-ce que ça va durer ?

Les taux atteignent des niveaux extrêmement bas et ne vont donc naturellement pas chuter indéfiniment. Les banques commerciales empruntent en revanche à des taux directeurs dirigés par la BCE toujours plus bas.

Ils sont même négatifs dans certains, la BCE souhaitant que les établissements prêtent leurs liquidités aux particuliers et entreprises plutôt que de les laisser « au chaud ». On peut donc tabler sur une tendance encore à la baisse pour l’année 2020 à venir.

Notre comparatif immobilier permet de réaliser une simulation et d’obtenir un retour des meilleurs intermédiaires en mesure de déniches les taux les plus bas.

 

 


Rédigé par simon

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !