Une épargne de précaution : la nouvelle condition pour emprunter ?

achat immobilier conditionsLes banques sont de plus en plus exigeantes envers les candidats au crédit, en particulier quand il s’agit de primo-accédants. Les apports personnels ont augmenté de 10 000 euros en moyenne, et une épargne de précaution peut désormais être exigée. 

► Accéder à notre comparateur de crédit

📈 L’augmentation de l’apport personnel moyen

Selon les chiffres du courtier CAFPI, relayés par BFMTV, l’apport personnel réclamé aux primo-accédants est de plus en plus élevé. Il aurait augmenté de 10 000 euros en moyenne entre 2022 et 2021.

De quoi refroidir les emprunteurs, notamment les jeunes, pour qui les conditions pour obtenir un crédit se durcissent à cause de l’inflation.

L’apport moyen, en France, pour l’achat d’une première résidence principale, passe de 51 438€ (second semestre 2021) à 60 028€ au second semestre 2022.

Un chiffre qui cache aussi de grandes disparités régionales. Dans les Hauts-de-France et dans la région Grand Est, la moyenne tourne autour des 37 000€. En Ile-de-France, en revanche, il faudra verser 86 000€ en moyenne pour accéder à la propriété.

💰 Une épargne résiduelle de plus en plus réclamée

Et ce n’est pas tout. Les primo-accédants, en plus de devoir mettre un apport conséquent sur la table, devront conserver une épargne résiduelle. De plus en plus de banques demandent que l’emprunteur ait également une épargne de précaution.

De quoi parle-t-on ? Il ne s’agit pas d’une somme d’argent qui sera versée lors de la transaction. Le client doit conserver, une fois la vente terminée, assez d’épargne pour rassurer la banque. Cette dernière s’assure ainsi que l’emprunteur sera en mesure de faire face en cas de coup dur.

En moyenne, les banques exigeraient une épargne de précaution équivalente à un an de mensualités de crédit.

Après avoir mis un apport de 60 000 euros, il n’est pas toujours facile de conserver, sous le coude,25 une épargne de 10 000 ou 20 000 euros. Faire une demande de crédit sans refus devient de plus en plus difficile. Nombreux sont les consommateurs qui ont reçu des réponses négatives. Pour obtenir un accord en 2023, il faudra s’armer de patience et présenter un dossier irréprochable.

Rédigé par Noemie Verbaere
Le 25/01/2023

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !