Prêt d’Union : Pionnier du financement entre particuliers

Prêt d'Union par Capitaine Crédit

Pour tout savoir sur la création de Prêt d’Union, nous avons rencontré Antoine Laborie, son responsable marketing, pour une interview exclusive.

Pourquoi créer un organisme de crédit, même sur un concept novateur, alors que le métier est tant décrié ?

crédit 3000 euros Prêt d'Union

La naissance de Prêt d’Union vient d’une histoire personnelle, celle de Charles Egly président du directoire : afin de payer ses impôts et plutôt qu’utiliser son épargne qui était placée en actions et fonds, il a fait une demande de crédit auprès de sa banque qui lui a proposé un crédit revolving dont le taux avoisinait les 14%. Ne connaissant pas encore le marché du crédit à la consommation, il a pensé que ce taux était “correct” avant de se rendre compte au bout de plusieurs mois que ce taux-là était en fait extrêmement élevé. Il s’est donc dit qu’il devait exister des moyens pour emprunter moins cher, en supprimant les coûts intermédiaires entre emprunteurs et investisseurs, la naissance de Prêt d’Union était acquise !

L’actualité brûlante avec l’introduction en bourse de Lending Club, le pionnier du crédit entre particuliers aux États-Unis légitime-t-elle le concept du prêt entre particuliers ?

Tout à fait, c’est une très bonne nouvelle pour Prêt d’Union puisque cette IPO va permettre d’évangéliser le concept du peer-2-peer lending. Une valorisation à 5,2 milliards de $, soit une des 10 plus grosses cotations de l’histoire pour Lending Club permet de jauger du potentiel du prêt entre particuliers.
A ce titre Prêt d’Union fait figure de pionner et seul établissement de prêt personnel entre particuliers actuellement en France.

Quand pensez-vous que la loi vous permettra de faire du crédit directement entre particuliers, pour que les particuliers “prêteurs” ne soient plus soumis à des règles trop contraintes ?

En effet nous sommes contraints aux 3 règles suivantes pour nos investisseurs :

  • être un investisseur “actif” sur les marchés boursiers pour compte propre ou pour le compte de tiers
  • avoir travaillé au moins un an à un poste lié à la finance d’entreprise (comptabilité, audit, contrôle de gestion, gestion de trésorerie/cash), la finance de marché, la banque ou l’assurance, qui vous permet de justifier une connaissance des placements financiers.
  • détenir un patrimoine financier (titres non côtés ou côtés + compte titres + assurance-vie + livrets + comptes courants + PEA + parts ou actions de société côtées ou non côtée, parts de SCPI, FCPI, SCI + autres…) d’au moins 500 000 euros.

Nous espérons que la législation va évoluer, pour permettre de toucher un public plus large dans les années à venir.

Prêt d'Union : Pionner du financement entre particuliers

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !

Nos clients réalisent une économie de près de 1735€ !!

×